La rétroaction [Dossier thématique]

Dans la vague de travaux prônant un enseignement basé sur des données probantes, la rétroaction est ressortie comme l’une des stratégies d’enseignement les plus efficaces pour favoriser la réussite des élèves.

Ce dossier thématique offre un survol du thème de la rétroaction utilisée dans un contexte de classe à partir des documents et ressources recensés dans la bibliothèque virtuelle du RIRE. Nous tenons à remercier la précieuse collaboration de Monsieur Alexandre Buysse, professeur agrégé au Département d’études sur l’enseignement et l’apprentissage de l’Université Laval.

Mise en contexte

En éducation, la rétroaction peut être abordée sous différents angles.

1. La rétroaction de l’enseignant à l’élève

Ce type de rétroaction peut se faire dans un contexte…

    • Formel (ex. : les commentaires à la suite d’une évaluation)
    • Informel (ex. : les propos que l’enseignant adresse à ses élèves pour les guider)

… pendant la tâche et après celle-ci.

    • Cette stratégie d’enseignement permet de souligner les réussites de l’élève.
    • En cas d’erreur, elle fournit des pistes pour approfondir et améliorer les acquis et compétences.
    • Pour être efficaces, les commentaires doivent être formulés avec tact et dans un langage accessible aux apprenants.

2. La rétroaction des élèves à l’enseignant

Ce type de rétroaction désigne les stratégies que l’enseignant peut mettre en place pour s’assurer de la compréhension globale de son groupe.

Elle se base souvent sur des outils (cartes oui/non, manettes interactives, tableaux blancs, etc.) ou des gestes (pouce en l’air vs pouce baissé) permettant d’avoir un aperçu global de la compréhension de la classe.

[Pour consultation sur mobile, cliquez ici.]

Les références pour la définition :

Dernière modification : 30 janvier 2017.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 3,00 sur 5)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)