Favoriser une intégration positive des étudiants internationaux en milieu universitaire

Lecture : 2 min.
Mis à jour le 08 Sep 2022

Au Québec, le nombre d’étudiants internationaux (ÉI) a presque doublé (45,2 %) depuis 2010 (Statistique Canada, 2019). Quels sont les programmes offerts ou les actions mises en place afin de faciliter leur intégration dans leur université et leur milieu d’accueil? Comment ces étudiants étrangers interagissent-ils avec les acteurs locaux? Ce rapport de recherche souligne les facteurs favorisant et défavorisant la resocialisation universitaire et citadine des étudiants internationaux.

 

 

Source de l’image: Shutterstock

Cette recherche exploratoire tente de décrire l’expérience d’étudiants internationaux dans le réseau universitaire francophone au Québec (réseau UQ). De ces entretiens, les chercheurs ont distillé les facteurs favorisant et défavorisant la resocialisation des étudiants internationaux selon six thématiques clés de leur parcours scolaire : la rentrée universitaire, les activités pédagogiques menées en classe, les interactions et la communication administrative, la vie à l’extérieur du campus, l’épuisement et le stress ainsi que le reste de l’année universitaire.

La rentrée universitaire

Les activités de la rentrée ayant pour objectif l’accueil des nouveaux étudiants sont très appréciées par les étudiants internationaux. Elles favorisent une intégration à la vie universitaire plus rapide et plus harmonieuse (limitant les embûches bureaucratiques).

Les activités pédagogiques

Généralement, les étudiants internationaux apprécient la pédagogie ouverte et participative utilisée par les professeurs québécois. Certains déplorent les travaux d’équipe puisqu’il y a des barrières de langue et des enjeux d’intégration entre les étudiants internationaux et les étudiants locaux. Par ailleurs, « les anxiétés de performance sont fortes chez les ÉI alors que les règles et les méthodes d’évaluation permettent peu de marge de manœuvre » (Bérubé et al., 2021, p. 163).

Les interactions et la communication

Plusieurs étudiants internationaux soulignent la difficulté de l’intégration sociale dans le contexte universitaire. En outre, « les ÉI déplorent que les ÉL n’entretiennent pas de relations avec eux·elles à l’extérieur des cours et du campus. Ils·elles qualifient ces relations de distantes, ponctuelles et relatives qu’aux études » (Ibid., p. 164). Plusieurs étudiants internationaux évoquent des expériences de racisme et de repli communautaire ainsi que d’isolation.

La vie à l’extérieur du campus

Généralement, les étudiants étrangers apprécient le tourisme en région québécoise. Ils soulignent toutefois la difficulté de la cohabitation, les « expériences de stigmatisation et de racisme » (Ibid., p. 164) et les embûches pour trouver un emploi ou un stage lors de leur séjour universitaire.

L’épuisement et le stress

La difficulté de se trouver un emploi mène à des problèmes financiers et ces étudiants déplorent le rythme de vie frénétique et individualiste au Canada. Plusieurs étudiants ressentent de la solitude, de l’ennui ou de la dépression.

Le reste de l’année universitaire

Les étudiants internationaux « ont une haute estime du personnel des différents services sur le campus alors qu’ils considèrent ces personnes dévouées » (Ibid., p. 165). Toutefois, ils soulignent le manque de suivi, outre la semaine d’intégration en début de parcours.

Conclusion

Dans cette étude exploratoire, les chercheurs dressent un portrait des expériences des étudiants internationaux du réseau universitaire francophone québécois. Ces retours d’expériences peuvent alimenter les services offerts à ceux-ci afin de favoriser une intégration positive au milieu universitaire et citadin.

Référence

Bérubé, F., Bourassa-Dansereau, C., Frozzini. J., Gélinas-Proulx, A. et Rugora, J.-M. (2021). Les étudiant·e·s internationaux·ales dans le réseau des universités du Québec : Pour une meilleure connaissance des interactions en contexte culturel. https://constellation.uqac.ca/7827/1/2_rapport-oi-final.pdf

 

Articles similaires

Favoriser l’engagement scolaire des élèves immigrants: le rôle des pratiques enseignantes

Dans le but de mieux comprendre la complexité à laquelle sont confrontés ces enseignants, Isabelle Archambault, professeure à l’École de psychoéducation de l’Université de Montréal et membre du Groupes de recherche sur les environnements scolaires (GRES), s’est intéressée aux pratiques enseignantes qui influencent l’engagement scolaire des élèves du primaire en contexte défavorisé et pluriethnique.

Voir l’article

De meilleures chances de réussite pour les immigrants qui arrivent jeunes au pays

Statistique Canada a rendu publique une nouvelle étude qui démontre que l’âge des enfants immigrants a une influence sur leurs chances de réussite scolaire.

Voir l’article

Comment les parents immigrants soutiennent-ils leurs enfants sur le plan scolaire?

Cette recherche s’inscrit dans la même lignée que d’autres études qui soulignent la forte mobilisation de certains parents immigrants dans le parcours scolaire de leurs enfants, malgré le peu de contacts directs avec l’école.

Voir l’article

Familles immigrantes : de nouveaux rôles pour les services en petite enfance

Une étude de cas réalisée à la Maison de l’enfance de Saint-Laurent (MDE) a documenté la perspective de 18 parents immigrants récents sur les situations défavorables au développement et sur les solutions à mettre en place.

Voir l’article

Centre international d’étude sur le jeu et les comportements à risque chez les jeunes

Ce centre a pour mission de comprendre et d’étudier les comportements à risque chez les jeunes en ce qui a trait aux jeux d’argent.

Voir l’article

Comment aider les élèves immigrants à réussir à l’école ?

Cette infographie résume les mesures pouvant être prises à l’échelle d’une école et d’une classe pour favoriser la réussite des élèves immigrants, selon les données de l’OCDE.

Voir l’article

L’impact du climat interculturel sur la réussite des élèves issus de l’immigration

Dans sa recherche, Isabelle Archambault, professeure à l’Université de Montréal, vise plus précisément à évaluer l’état du climat interculturel au Québec dans les écoles secondaires.

Voir l’article

La réussite scolaire des immigrants et des autochtones

La réussite scolaire des groupes d’immigrants et d’autochtones du Québec : modèles de collaboration entre la famille et l’école Depuis les années 1980, la collaboration famille-école est au cœur des préoccupations du système scolaire. Les recherches scientifiques ont démontré que les rapports des parents à l’école jouent un rôle essentiel dans la réussite scolaire de leurs […]

Voir l’article

Le bien-être des élèves issus de l’immigration

Une enquête PISA, effectuée en 2015, compare le bien-être des élèves immigrants à celui des élèves non immigrants ainsi que leur réussite scolaire.

Voir l’article

Commentaires et évaluations

Contribuez à l’appréciation collective

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *