Comportement

Les psychoéducateurs et les enseignants trouveront notamment dans ce dossier des outils pour prévenir et endiguer les problèmes de comportement. Des études sur le sujet et des organismes en aide aux intervenants sont aussi proposés.

Les comportements perturbateurs à l’école : mieux les connaître pour mieux intervenir

par Marie-Ève Lacroix et Pierre Potvin, Université du Québec à Trois-Rivières

Les nombreuses manifestations de difficultés d’ordre comportemental chez les élèves constituent une préoccupation importante pour les acteurs des milieux scolaires. Mais si la question a fait l’objet de nombreuses recherches, il n’est toujours pas aisé de distinguer les problèmes de comportement, observés chez les élèves dits « à risque », des troubles de comportement proprement dits. Les diverses difficultés vécues par les élèves peuvent être extériorisées (agressivité, etc.) ou intériorisées (isolement, anxiété, etc.) ; nous n’aborderons ici que les premières.

Considérés comme passagers, les problèmes de comportement apparaissent souvent chez un jeune vivant une situation particulière, dans sa vie scolaire ou personnelle ; son indiscipline, ses provocations, ses absences seront la réaction à une série d’échecs, au divorce des parents ou tout simplement une façon de vivre sa crise d’adolescence. Une aide ponctuelle devra lui être offerte.

Les conduites des jeunes qui présentent de réels troubles du comportement se distinguent des précédentes par leur durée, leur intensité, leur sévérité, leur persistance et leur fréquence. On comprend que ces troubles puissent devenir chroniques et de plus en plus difficiles à traiter. Voilà pourquoi il faut prévoir des interventions ciblées et soutenues.

Ce texte présente sommairement les connaissances actuelles sur les problèmes de comportement et les troubles de comportement, deux réalités qu’il n’est pas aisé de distinguer. Après avoir montré ce qui les différencie fondamentalement, ce texte aborde tour à tour les différents types de problèmes et de troubles de comportement.

Lire l'article intégral

troubles-comportement

Trouvez de l'information supplémentaire sur ce thème

L'abus d'alcool durant l'adolescence modifie l'activité électrique du cerveau [Anglais] (UEF)

Janvier, 2017 - Long-term heavy use of alcohol in adolescence alters cortical excitability and functional connectivity in the brain, according to a new study from the University of Eastern Finland and Kuopio University Hospital. These alterations were observed in physically and mentally healthy but heavy-drinking adolescents, who nevertheless did not fulfil the diagnostic criteria for a substance abuse disorder.

La culture des super-héros valoriserait les comportements agressifs [Anglias] (Brigham Young University)

Janiver, 2017 - Coyne found that children who frequently engage with superhero culture are more likely to be physically and relationally aggressive one year later. She even found the children were not more likely to be defenders of kids being picked on by bullies and were not more likely to be prosocial.

La consommation de télévision permet de prédire un dysfonctionnement social au moment de l’adolescence (UdeMNouvelles)

Septembre, 2016 - Les jeunes enfants qui regardent trop la télévision sont plus à risque d’être pris pour victimes et d’adopter un comportement agressif et antisocial à l’égard des autres élèves à l'adolescence.

Attention et hyperactivité

En savoir plus à ce sujet

Santé et dépendance

En savoir plus à ce sujet

Violence et intimidation

En savoir plus à ce sujet

Stress et anxiété

En savoir plus à ce sujet

Gestion des comportements

En savoir plus à ce sujet

Outils et ressources

En savoir plus à ce sujet

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)