Comment intervenir pour faire face à l’anxiété des élèves?

Dans son mémoire de maitrise, Véronique Lambert-Samson s’est penchée sur l’anxiété des élèves au primaire, et, plus précisément, sur les connaissances pratiques et théoriques des enseignants à ce sujet.

intervenir-anxiete

Shutterstock / pathdoc

L’une des conclusions de sa recherche est que les enseignants acquièrent peu de connaissances sur la problématique de l’anxiété durant leur formation initiale.

Considérant les conséquences importantes que peut entrainer une méconnaissance du phénomène de l’anxiété chez les élèves sur leur réussite scolaire et leur développement psychologique et social, il importe de s’assurer que le personnel éducatif soit bien préparé à y faire face.

La pleine conscience pour prévenir l’anxiété à l’école

Les pratiques des intervenants

Dans le cadre conceptuel de son ouvrage, Lambert-Samson recense les différentes façons d’intervenir pour contrer le problème de l’anxiété chez les élèves du primaire.

Pour consultation sur mobile, cliquez ici.

Dans son mémoire, Véronique Lambert-Samson décrit également d’autres interventions plus globales pouvant être mises en place afin de prévenir l’anxiété et réduire son impact chez les élèves.

[Consultez le mémoire]

Le RIRE vous suggère également :

– Comment briser le cercle vicieux de l’anxiété de performance?

– Anxiété et pleine conscience : la pratique en classe

– Les bienfaits de la méditation pour enfants

Image : © Shutterstock / pathdoc

Dernière modification : 27 septembre 2016.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 4,33 sur 5)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)