Comment enrichir la syntaxe des enfants de 3 à 6 ans?

La littérature jeunesse peut-elle enrichir la syntaxe des enfants de 3 à 6 ans? C’est la question qu’Anthéa Poirier, Université de Nantes, a tenté d’éclaircir.

syntaxe_presco

Pour mieux connaitre les processus entourant l’acquisition de la syntaxe chez les enfants du préscolaire, la chercheuse s’est intéressée à l’apport de la littérature jeunesse et plus particulièrement au conte de randonnée.

Le conte de randonnée est un « récit à structure répétitive et énumérative qui contribue à structurer l’enfant dans son rapport au monde. ».
(Poirier, 2016, p. 21)

Méthode employée

Après avoir sélectionné un conte dont la phrase principale (« Attrape-moi, si tu peux! ») incluait une subordonnée complément de phrase exprimant la condition (ou subordonnée circonstancielle de condition dans le milieu français) la chercheuse, à l’aide d’observations directes non intrusives d’une classe et d’entretiens avec deux enseignantes, a évalué l’impact sur la syntaxe des enfants participant aux activités liées à la lecture de ce conte.

Reformuler, anticiper et transposer

Le conte de randonnée encourage la mémorisation par sa formule répétitive. De plus, l’aspect mélodique ainsi que l’intonation théâtrale utilisée par les adultes lors de la lecture de ce conte incitent l’imitation de la part des enfants. Plus que la simple répétition, il faut encourager chez l’apprenant la compréhension dans différents contextes. Pour ce faire, la chercheuse met de l’avant un processus en trois étapes : reformulation, anticipation et transposition.

Résultats

La chercheuse favorise l’utilisation de contes dont la structure est proche de celle des capacités orales des enfants, tout en étant un peu plus complexes. Les apprenants peuvent donc avoir une compréhension globale de l’histoire tout en se familiarisant à de nouvelles structures syntaxiques.

[Il] s’avère que les enfants restent très attachés aux faits concrets alors que la subordonnée de condition nécessite un degré d’abstraction important. Même si les enfants ne parviennent pas à réutiliser dans l’immédiat les phrases de la randonnée, ils prennent connaissance de tournures qu’ils maitriseront plus tard […].

(Poirier, 2016, p.27)

[Consultez l'article]

Pour consulter cet article en PDF

Poirier, A. (2016). Travailler la syntaxe en maternelle. Ressources, 17, 20–29.
Image: « Story_time » (CC BY-NC 2.0) by Rapid City Public Library 

Dernière modification : 30 juin 2016.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

3 commentaires

  1. Par Patrick Daganaud le 30 juin 2016 à 9:33

    Oui, bien sûr…

    L’enseignement explicite donne aussi de bien bons résultats et il peut s’amorcer de fort bonne heure!

    L’un n’exclut pas l’autre, il est vrai.

    Commentaire inapproprié ?

  2. Par Anne Simard le 16 août 2016 à 8:41

    Bonjour,

    J’aimerais savoir si vous avez des suggestions de contes de randonnée pour stimuler la syntaxe des enfants de maternelle a nous proposer.

    Merci beaucoup

    Commentaire inapproprié ?

  3. Bonjour Madame Simard,
    L »étude en question a utilisé le conte «Roule Galette» de Natha Caputo.
    Merci de votre intérêt!

    Commentaire inapproprié ?

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)