Quoi de neuf?

Les apprentissages à l’âge du numérique

Une petite révolution se vit actuellement dans le monde éducatif. Grâce au développement des technologies, le rôle de l’enseignant passe de celui d’un pur transmetteur de savoirs à celui d’un « accompagnateur », d’un facilitateur, d’un médiateur ou encore d’un chef d’orchestre.

apprentissage-numérique

Cet article de la revue en ligne ParisTech Review se penche sur le développement de nouvelles formes d’apprentissages à l’heure du numérique.

Jouer pour apprendre

Qui dit technologie en classe dit avènement des jeux sérieux. Les experts s’entendent sur le fait que le jeu fonctionne bien en matière d’apprentissage, car il favorise le développement cérébral; rien ne stimule autant le cerveau que le jeu. Les connaissances sont fixées plus fermement et plus durablement lorsqu’elles ont été acquises en jouant.

Le jeu sérieux nous permet de redécouvrir que le jeu est le plus vieux, le plus naturel et le plus intuitif mode d’apprentissage et de socialisation.

— Pascal Balancier, sociologue, coordinateur de SeriousGame.be

Les bienfaits du jeu chez les jeunes enfants

Quelle place pour le professeur?

Les outils numériques ne remplacent pas le professeur; ils font évoluer sa fonction.

L’expérimentation et la simulation permettent à l’apprenant de retenir 90 % du contenu, contre seulement 50 % de ce qui est vu et entendu et 10 % de ce qui est lu.

On assiste au passage d’une approche transmissive, s’appuyant sur la passivité et la docilité des apprenants, à une approche constructive, où l’élève prend un rôle actif dans ses apprentissages.

Les technologies mobiles au service des enseignants

[Consulter l'article]

 

Creative Commons Creative Commons Attribution 2.0 Generic License JD

Dernière modification : 16 juin 2015.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)