Quoi de neuf?

L’apprentissage par les pairs

« En réalité, il apparaît que les étudiants expliquent mieux les concepts que le professeur parce que leur maitrise du concept est toute récente et qu’ils ont conséquemment fraîches en mémoire les difficultés qu’ils eurent à surmonter pour y parvenir. »

apprentissage-pairs

On peut lire ce passage de Germain Bouffard du Cégep de Lévis-Lauzon dans l’article de la revue Pédagogie Collégiale dont il est l’auteur. Par cette publication, il vise à faire connaitre la contribution pédagogique du Dr Eric Mazur, un physicien reconnu à l’échelle mondiale.

Parallèlement à ses activités de recherche fondamentale, Mazur a développé l’apprentissage par les pairs, une approche pédagogique qu’il a mise au point dans le cadre de sa pratique en tant que professeur de physique à l’Université Harvard.

Apprentissage par les pairs et classe inversée

Dans l’article, M. Bouffard décrit l’apprentissage d’un concept selon la méthode de Mazur et montre les liens originaux élaborés par le physicien entre la méthode de l’apprentissage par les pairs et la méthode de la classe inversée.

Classe inversée: retour d’une expérimentation

La discussion entre les étudiants génère invariablement la production d’une réponse correcte ou augmente systématiquement et significativement le nombre de votes pour la réponse adéquate, jamais l’inverse.

Faire la classe à l’endroit ou à l’envers?

Cette méthode pédagogique pouvant être adaptée à l’enseignement de toutes les disciplines, l’auteur de l’article ouvre également des perspectives d’application de cette approche dans les classes du collégial.

[Consulter l'article]

 

Creative Commons Creative Commons Attribution 2.0 Generic License sporkist

Dernière modification : 27 août 2015.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)