Quoi de neuf?

Comment tirer profit de l’évaluation et de la rétroaction ?

images (18)Le bulletin mensuel Le Tableau prône l’importance de la collaboration entre les enseignants du niveau universitaire. Le numéro 4 du premier volume propose une réflexion au sujet des avantages reliés à la pratique de l’évaluation et de la rétroaction en classe. Nancy Brassard, professeure à l’École nationale d’administration publique (ENAP), présente ses idées sous forme de réponses aux questions «pourquoi ?», «quoi ?» et «comment?» tirer profit de l’évaluation et de la rétroaction.

Parmi les avantages de prôner une pratique efficace en ce qui concerne l’évaluation et la rétroaction en contexte scolaire, Nancy Brassard en relève cinq principaux :

  • les rétroactions efficaces favorisent les apprentissages;
  • les rétroactions ont un impact important sur l’estime de soi des étudiants;
  • les rétroactions permettent de mettre en valeur les points forts de l’étudiant;
  • lorsqu’ils sont bien guidés, les apprenants peuvent vaincre leurs erreurs et atteindre les objectifs;
  • lorsque ses forces et les éléments qu’il doit améliorer sont identifiés par un enseignant, l’étudiant peut voir le chemin qu’il aura à parcourir ainsi que les points sur lesquels il devra se concentrer davantage pour réussir.

Afin d’aider les enseignants à concevoir des évaluations efficaces, la professeure de l’ENAP mentionne six manières de procéder. Entre autres, elle met en valeur l’importance d’établir un lien entre les évaluations et les objectifs d’apprentissage. Ce lien doit également être tangible entre l’évaluation et les activités d’apprentissage. Nancy Brassard prône également la mise en place de conditions favorables à la préparation efficace des étudiants aux travaux et examens. Évidemment, les enseignants sont invités à utiliser des évaluations de types variés et à tester leurs étudiants à différents moments en courant de session.

Le document comprend plusieurs autres conseils pour les enseignants. L’ensemble des suggestions permet de dégager un constat général de cette réflexion : il faut mettre l’accent sur les bons coups des étudiants en utilisant des exemples concrets au moment de donner des rétroactions.

[Consulter le document]

Dernière modification : 19 septembre 2013.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Un commentaire

  1. [...] background-color:#222222; background-repeat : repeat; } rire.ctreq.qc.ca – Today, 12:57 [...]

    Commentaire inapproprié ?



     ou annuler

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)

Design adaptatif : Les Dompteurs de souris   | Conception du site : iXmedia   |  Icônes : Komodo Media   |  Google+