Les pratiques alternatives de notation

Lecture : 2 min.
Mis à jour le 04 Avr 2024

Constatant que la manière habituelle de noter ne permet pas toujours de soutenir les apprentissages et de témoigner des acquis, des professeurs de chimie du cégep André-Laurendeau ont changé leur conception de l’évaluation en se tournant vers les pratiques alternatives de notation (PAN).

Source de l’image : Shutterstock

Des pratiques distinctes

Les PAN se distinguent des pratiques habituelles de notation qui s’affranchissent de la moyenne pondérée des évaluations sommatives comme unique façon de composer la note finale. Les différentes familles de PAN offrent des occasions de reprise ou de révision des évaluations. Ce sont les traces les plus représentatives des apprentissages, et non une moyenne des performances aux évaluations, qui sont considérées pour composer la note. C’est pourquoi nous les qualifions d’alternatives.

Trois familles de PAN

Notation basée sur la maîtrise ou les standards

Approches où c’est le degré d’atteinte des objectifs qui est noté plutôt que la performance à une évaluation et où chaque évaluation est clairement associée à un ou plusieurs objectifs.

Notation par spécifications ou par contrat

Approches où des ensembles de productions sont prédéfinis, chaque ensemble de productions de qualité satisfaisante correspondant à une note finale donnée.

Dénotation

Approches où la rétroaction qualitative, l’autoévaluation et l’évaluation par les pairs sont favorisées et où le moins possible de travaux sont notés.

Les PAN offrent plusieurs avantages

Les avantages des PAN sont nombreux. Ces pratiques permettent de reconstruire le lien entre la note et les cibles d’apprentissage en informant les étudiants et étudiantes en cours de session de l’écart entre leurs apprentissages et ces cibles à atteindre, et en évitant de contaminer la note finale avec des éléments non pertinents.

Elles mettent à profit des occasions supplémentaires d’évaluation tout au long de la formation de manière à profiter des leviers pour l’apprentissage que sont l’effet de test et la rétroaction corrective. Enfin, l’évaluation en cours de session peut se limiter à une rétroaction qualitative sans qu’il soit nécessaire de l’accompagner d’une note, car celle-ci peut avoir un effet négatif sur la motivation.

Comment implanter des PAN

Les auteurs expliquent ensuite comment implanter des PAN dans leur enseignement. Ils expliquent pour cela une démarche en plusieurs étapes :

  1. Fixer les objectifs d’apprentissage à mesurer;
  2. Préciser les attentes quant aux objectifs à atteindre;
  3. Prévoir la composition de la note finale à partir des notes qualitatives;
  4. Déterminer quand et comment sera démontrée la maîtrise des savoirs.

Deux études de cas

Afin d’illustrer comment les PAN peuvent favoriser l’apprentissage tout en maintenant des normes élevées de qualité et de rigueur académique, l’article présente deux études de cas. Le premier décrit l’adoption de la notation par spécifications dans un cours de chimie destiné aux étudiantes en soins infirmiers. Le second cas dépeint un modèle de notation basée sur la maîtrise dans un cours de chimie générale en sciences de la nature.

Après une première expérience d’implantation de PAN, les trois auteurs annoncent le démarrage d’un projet de recherche visant à décrire les modalités d’implantation des PAN au collégial dans des contextes variés. Le projet a également pour but de mieux comprendre leurs effets sur l’apprentissage et la motivation.

Référence

Voisard, B., Cormier, C. et Arseneault-Hubert, F. (2024). Les pratiques alternatives de notation. Pour mieux soutenir les apprentissages et en témoigner. Revue Pédagogie collégiale, Hiver 2024, 37(2), 26-34. Calameo.com

Articles similaires

Favoriser la rétroaction en retardant la divulgation des notes

La frustration de Kristy Louden et de plusieurs enseignants est justifiée. En consultant seulement sa note et en enfouissant sa copie au fond de son sac à dos, l’élève ne retire aucun bénéfice pédagogique de la rétroaction et donne l’impression à l’enseignant que la correction est inutile.

Voir l’article

Accompagner et évaluer : deux enjeux majeurs en formation à distance

Le passage obligé par la formation à distance durant la pandémie de COVID-19 a permis à bon nombre de praticiens de découvrir qu’enseigner à distance ne se résumait pas à partager du contenu en ligne ou à faire des visioconférences, mais soulevait de nombreux défis.

Voir l’article

Les « classes sans notes » : vers une évaluation au service des apprentissages

Il y a quelques années en France, plusieurs effets négatifs ont été soulignés sur la motivation, l’estime de soi et le décrochage scolaire des élèves. La solution trouvée? L’expérimentation de « classes sans notes » dans une approche par compétences.

Voir l’article

Commentaires et évaluations

Contribuez à l’appréciation collective

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *