Les différentes atteintes du trouble développemental du langage

Lecture : 5 min.
Mis à jour le 29 Mai 2024

Dans cet article, nous nous intéressons aux différentes atteintes du trouble développemental du langage sur les sphères du langage oral, des fonctions exécutives, des mathématiques et de la lecture.

Source de l’image : Shutterstock

Nous retrouvons dans les écoles une prévalence d’environ 7 % d’élèves ayant un trouble développemental du langage, bien connu sous l’acronyme TDL (Graff, 2022). Cette statistique démontre bien la nécessité de comprendre les atteintes de ce trouble, puisque celles-ci peuvent avoir des répercussions sur les apprentissages scolaires. Dans cet article, certaines difficultés associées au TDL concernant le langage oral, les fonctions exécutives, les mathématiques, ainsi que la lecture seront présentées.

Difficultés sur le plan du langage oral

Quotidiennement, les personnes vivant avec un TDL peuvent avoir des difficultés à comprendre et à produire des messages (Georgiou et Theodorou, 2022). Pour accomplir ces tâches, les composantes du langage sont sollicitées et, chez les personnes ayant un TDL, ces composantes sont atteintes, comme illustré dans le tableau I.

Tableau I – Les atteintes des composantes du langage

Difficultés sur le plan des fonctions exécutives

Godin (2018) note que les jeunes vivant avec un TDL ont davantage de difficultés avec le contrôle exécutif et ceux-ci font plus d’erreurs de persévération. Ils ont tendance à répéter les méprises ou à maintenir une règle qu’ils ont précédemment décidée. Les tâches sollicitant la flexibilité cognitive seraient donc plus exigeantes. En ce qui concerne l’inhibition de l’impulsivité, les élèves ayant un TDL présentent une fragilité sur le plan de la capacité d’attention (Godin, 2018). Pour ce qui est de la mémoire de travail, Godin (2018) mentionne que l’apprenant ou l’apprenante ayant un TDL peut avoir tendance à omettre plus fréquemment des phonèmes en situation d’écriture, ce qui occasionne une plus grande imprécision orthographique.

Les mathématiques

Le TDL peut aussi entraîner des difficultés en mathématiques. Parmi celles-ci, il est possible de retrouver des difficultés quant au sens du nombre, au sens des opérations, ainsi qu’à la compréhension et à la résolution de problèmes écrits. Cela peut être expliqué par plusieurs facteurs, dont la compréhension du langage mathématique, le niveau de développement du langage et de « faibles capacités de mémoire de travail » (Williams, 2023). Le tableau II présente les facteurs affectant les apprentissages en mathématiques.

Tableau II – Les facteurs affectant les apprentissages en mathématique

Plus précisément, l’élève ayant un diagnostic de TDL pourrait éprouver des difficultés avec l’inversion de valeur de position, les bonds, la subitisation (Williams, 2023), le transcodage (Cross et al., 2019), la comparaison de nombre (Williams, 2023) et la manipulation des symboles mathématiques (Alt et al., 2014). En bref, bien que le TDL affecte principalement la sphère langagière, il est important de reconnaître que ce trouble peut avoir des répercussions sur l’apprentissage des mathématiques.

Les difficultés sur le plan de la lecture

Selon le modèle de la vision simple, la compréhension écrite est « le produit du décodage et de la compréhension du langage oral » (Gough Kenyon et al., 2018). L’élève doit alors maîtriser les deux composantes afin de comprendre ce qu’il lit.

Cela peut expliquer les difficultés vécues par les jeunes ayant un TDL. En effet, ces derniers peuvent présenter des difficultés qui touchent différentes unités linguistiques, telles que le mot. Ces difficultés concernent la conscience phonologique et elles peuvent donc affecter le décodage et la reconnaissance des mots. Ces élèves peuvent également présenter des difficultés à comprendre des textes, puisque cette compétence fait appel à diverses habiletés langagières comme le vocabulaire, la morphosyntaxe, le langage figuré et la compréhension grammaticale. Ces éléments affectent la compréhension écrite lors de la lecture (Werfel et Krimm, 2017). Les difficultés en compréhension de lecture associées au TDL sont le reflet du déficit de la compréhension du langage. Le tableau III illustre bien les différents types de difficultés en lecture.

Tableau III – Les différents types de difficultés en lecture


Finalement, bien que le TDL affecte principalement la sphère langagière, il est important de reconnaître que ce diagnostic peut avoir de multiples répercussions sur les apprentissages scolaires. Des incidences sont observées dans le discours oral, les fonctions exécutives, l’apprentissage des mathématiques et la compréhension en lecture. Connaître les atteintes associées à ce trouble et trouver des stratégies d’intervention peuvent être bénéfique dans une approche inclusive.

Pour en savoir plus sur les stratégies d’intervention universelle

Stratégies universelles d’enseignement de la littératie pour les élèves à besoins particuliers

Références

Alt, M., Arizmendi, G. D., et Beal, C. R. (2014). The Relationship between Mathematics and Language: Academic Implications for Children with Specific Language Impairment and English Language Learners. Language, Speech, and Hearing Services in Schools, 45(3), 220–233. https://doi-org.sbiproxy.uqac.ca/10.1044/2014_LSHSS-13-0003, traduit par Google Traduction

Delgado-Cruz, A., Acosta-Rodríguez, V. M. et Ramírez-Santana, G. M. (2022) Intervention in the coherence of narrative discourse in students with Developmental Language Disorder and with Typical Development (Intervención en la coherencia del discurso narrativo de alumnado con Trastorno del Desarrollo del Lenguaje y con Desarrollo Típico), Journal for the Study of Education and Development, 45(4), 774-803, DOI: 10.1080/02103702.2022.2096279

Chesnais, A., et Coulange, L. (2022). Rôle du langage verbal dans l’apprentissage et l’enseignement des mathématiques. Synthèse et perspectives en didactique des mathématiques. Revue française de pédagogie, (214). 85-121. https://doi.org/10.4000/rfp.11357

Coloma, C. J., Silva, M., Palma, S., et Holtheuer, C. (2015). Reading comprehension in children with specific language impairment: An exploratory study of linguistic and decoding skills. Psykhe, 24(2), 1-8.

Cross, A. M., Joanisse, M. F., et Archibald, L. M. D. (2019). Mathematical Abilities in Children with Developmental Language Disorder. Language, Speech, and Hearing Services in Schools, 50(1), 150–163. https://doi-org.sbiproxy.uqac.ca/10.1044/2018_LSHSS-18-0041, traduit par Google Traduction

Dawes E., Leitao S., Cleassen M., et Kane R., (2018), A randomized controlled trial of an oral inferential comprehension intervention for young children with developmental language disorder. Child Language Teaching and Therapy, 35(1).https://journals.sagepub.com/home/clt

Julien-Gauthier, F., Desmarais, C., et Tétreault, S. (2018). Transition de l’école à la vie active pour les jeunes ayant des incapacités. Québec : Livres en ligne du CRIRES. En ligne : http://lel.crires.ulaval.ca/public/julien-gauthier_desmarais_tetreault_2018.pdf

Godin, M-P. (2018). Étude des difficultés en orthographe lexicale chez les élèves dysphasiques : une fenêtre sur les habiletés langagières et les fonctions exécutives. [Thèse de doctorat inédite]. Université du Québec à Montréal. https://archipel.uqam.ca/12051/1/D3508.pdf

Gough Kenyon, SM, Palikara, O. et Lucas, RM. (2018). Expliquer la compréhension en lecture chez les enfants atteints de troubles développementaux du langage : l’importance de l’inférence élaborée. Journal de recherche sur la parole, le langage et l’audition, 61(10), 2517-2531.

Graff, I., Juhl, G. et Clément, C. (2022). Fondements et contenus d’un programme de psycho-éducation à destination des parents d’enfants présentant un Trouble Développemental du Langage : « Agir pour communiquer avec mon enfant. Comprendre le trouble développemental du langage ». Revue de psychoéducation, 51(1), 23–49. https://doi.org/10.7202/1088627ar

Snowling, M. J., Hayiou‐Thomas, M. E., Nash, H. M., et Hulme, C. (2020). Dyslexia and developmental language disorder: Comorbid disorders with distinct effects on reading comprehension. Journal of Child Psychology and Psychiatry, 61(6), 672–680.

Werfel, KL et Krimm, H. (2017). Une comparaison préliminaire des sous-types de lecture dans un échantillon clinique d’enfants présentant un trouble spécifique du langage. Journal de recherche sur la parole, le langage et l’audition, 60(9), 2680–2686.

Williams, H. C. (2023). The teaching and learning of mathematics for pupils with speech, language and communication needs in mainstream classrooms in English primary schools [Doctoral dissertation] University College London, traduit par Google Traduction

Articles similaires

Avoir des conversations sérieuses avec les enfants contribue à leur maitrise du langage utilisé à l’école

Ceux qui s’adressent aux enfants comme des interlocuteurs à part entière posent les premiers jalons du développement du « langage de l’école »…

Voir l’article

Alors, on lit? La lecture interactive comme outil pour développer les prérequis à l’apprentissage de l’écrit

Cet article propose une synthèse des résultats d’une intervention en lecture interactive réalisée à Bruxelles (Belgique) auprès d’enfants issus de niveaux socio-économiques faibles et dont la langue maternelle est différente de celle parlée à l’école.

Voir l’article

Adapter l’enseignement aux apprenants dyslexiques : c’est possible !

Le dernier numéro du fascicule Le Tableau propose une réflexion sur un enseignement qui tiendrait compte de la dyslexie.

Voir l’article

Commentaires et évaluations

Contribuez à l’appréciation collective

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *