Développer les savoir-être des étudiants au collégial

Temps approximatif de lecture : 3 minutes

Les savoir-être comme l’autonomie, l’empathie, la créativité ainsi que la capacité à travailler en équipe et à communiquer sont de plus en plus recherchés par les employeurs. Deux professeures de littérature au collégial ont développé un cadre de référence qui leur a permis d’inclure l’enseignement explicite de ces savoir-être dans les compétences de leurs cours. Découvrez-en davantage sur le sujet dans cet article.

Cet article est issu d’un partenariat avec la revue Pédagogie collégiale, produite et diffusée par l’Association québécoise de pédagogie collégiale (AQPC).

Source de l’image : ShutterStock

Développement du cadre de référence

Pour développer leur cadre de référence, les professeures de littérature Catherine Bélec (Cégep Gérald-Godin) et Roxane Doré (Cégep de Drummondville) ont adapté une typologie du domaine de la gestion et du leadership et déterminé des savoir-être applicables au contexte littéraire comme la rigueur, l’objectivité, la sensibilité et la sympathie, la pensée convergente et divergente ainsi que l’imagination.

Utilisation du cadre de référence en classe

Une fois le cadre de référence mis sur pied, les professeures ont réfléchi à son opérationnalisation, c’est-à-dire à la mobilisation de ces savoir-être dans le cadre des compétences à développer dans les cours. Elles ont établi des critères de qualité selon lesquels elles pouvaient juger des productions écrites des étudiants au regard des savoirs-être mobilisés et elles les ont réunis dans des tableaux synthèses à l’intention des étudiants. Ces tableaux leur ont permis de distinguer les savoirs qu’ils devaient mobiliser dans la réalisation d’une tâche. Ils ont également servi de référence pour cerner et résoudre les problèmes de rédaction.

L’évaluation des savoir-être

Dans ce contexte, l’évaluation des savoir-être s’est faite par les étudiants à partir d’une sélection de productions accumulées dans leur portfolio personnel pendant la session. Les étudiants devaient décrire dans quelle mesure ils pensaient s’être approprié les savoir-être (rigueur de la réflexion, choix de productions pertinentes). Par la suite, les professeures évaluaient la justesse du diagnostic des étudiants ainsi que leur compréhension du rôle des savoir-être associés à la compétence.

Des bénéfices nombreux

Pour les professeures, l’enseignement explicite des savoir-être et l’importance accordée au processus de la compétence ont redonné du sens et de la cohérence à l’ensemble des types de savoirs à travailler en littérature. Ils ont bonifié l’enseignement et le soutien offert aux étudiants.

Aussi, le fait d’utiliser des mots précis comme rigueur, empathie et sensibilité dans les cours et de se référer à leurs définitions a permis de tenir un propos plus rigoureux lors de leurs interventions pédagogiques.

Pour les étudiants, l’utilisation du portfolio a favorisé la rétroaction et la réflexivité. Ils ont été amenés à s’auto-observer continuellement et à se responsabiliser davantage par rapport à leurs apprentissages.

Conclusion

Tout au long de la démarche, les étudiants ont facilement perçu le potentiel de transfert des savoir-être dans d’autres disciplines et d’autres contextes. Aussi, d’autres pédagogues pourraient avantageusement s’inspirer de l’expérience menée par ces professeures de littérature et inclure l’enseignement explicite des savoir-être dans les compétences de leurs cours, contribuant à mieux préparer les étudiants aux exigences actuelles du marché du travail.

Référence

Bélec, C. et Doré, R. (2021). L’inclusion explicite des savoir-être dans l’enseignement. Un atout pour toutes les disciplines. Pédagogie collégiale, 34(3), 31-38. Repéré à https://eduq.info/xmlui/bitstream/handle/11515/38093/belec-dore-34-3-21.pdf

Pour d’autres articles issus de ce partenariat…

Source de l’image : ShutterStock

Dernière modification : 14 juin 2021.

Partager sur les réseaux sociaux :

Mots-clés : ,

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Les commentaires sont fermés.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)