Arts plastiques et créativité : une question de genre?

Des enquêtes révèlent qu’à partir du secondaire, les garçons manifestent moins d’intérêt pour les arts. Un chercheur propose une approche originale pour intégrer une meilleure mixité des dispositifs pédagogiques dans les cours d’arts plastiques.

arts

« Très tôt dans la vie, les humains sont marqués par les rôles de genre, qui comprennent des valeurs ou attitudes socialement reconnues, selon que l’on est une fille ou un garçon.  » Alain Savoie, professeur à la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke, a conduit plusieurs études ces dernières années, visant à comprendre la différentiation qui s’observe en ce qui a trait aux arts.

[Les filles en français et les garçons en maths]

F+ et M+

Après avoir recensé la littérature portant sur l’identification des rôles de genre, M. Savoie a établi une grille de 135 critères d’observations répartis dans deux listes nommées F+ (rôles féminins) et M+ (rôles masculins).

De façon à intéresser davantage les profils masculins, le spécialiste de la didactique des arts plastiques suggère que l’enseignement des arts intègre une plus grande quantité de dispositifs pédagogiques associés aux sensibilités de type M+, tels :

  • le mélange des couleurs
  • le dessin d’observation
  • l’art conceptuel
  • le modelage 3d

[Les cinq principes de base de la créativité pour les éducateurs]

Diversité et ouverture

M. Savoie est également d’avis «  qu’en valorisant l’unicité des individus, la différentiation pédagogique favoriserait la créativité des élèves et l’intégration des élèves qui présentent des caractéristiques non conformistes. »

Pour M. Savoie, il est important que les cours d’arts plastiques offrent « une diversité d’expériences afin que plus d’élèves puissent déployer leur potentiel créatif ».

[Consulter l’article]

Dernière modification : 24 novembre 2020.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Un commentaire

  1. Par Philippe le 3 avril 2019 à 20:09

    Est-que nous, en tant que parent, pouvons faire la demande?

    Commentaire inapproprié ?

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)