Relations école-famille-communauté

De nombreuses études le confirment : la collaboration entre l’école, la famille et la communauté est un vecteur important de la réussite scolaire. Ce dossier vous présente quelques-unes de ces études ainsi que des outils à l’attention des parents et des enseignants pour soutenir la persévérance et la motivation des jeunes.

Les relations école-famille-communauté au cœur des apprentissages et du développement des jeunes

par Rollande Deslandes, Ph.D., t.s., Professeure titulaire au département des sciences de l’éducation, Université du Québec à Trois-Rivières. Chercheuse régulière au Centre de recherche et d’intervention sur la réussite scolaires (CRIRES)

Au cours des trente dernières années s’est développé un consensus sur l’importance de relations école-famille-communauté de qualité. Ce rapprochement entre les divers milieux de vie des jeunes est devenu impérieux compte tenu des nombreux changements démographiques qui touchent les familles, de l’accroissement de l’écart entre les riches et les pauvres, des exigences des milieux de travail et de la diversité ainsi que de la complexité grandissante des problèmes des jeunes et de leurs familles. Considérant l’effritement du tissu social, il ressort également un besoin d’accroître le capital social, soit les relations les ressources et les occasions d’apprendre. En clair, l’école ne peut plus suffire à la tâche en solo.

Des vérités bien établies

L’influence de la famille – Les parents sont incontestablement les premiers éducateurs de leur enfant. Bien que les caractéristiques familiales (structure, scolarité et revenus des parents) influent sur la réussite scolaire et le développement global de l’enfant, un grand nombre d’études réalisées sur le plan national et international ont montré que les processus familiaux sont encore plus importants […]

Lire l'article intégral

parents

Trouvez de l'information supplémentaire sur ce thème

Une meilleure cohésion sociale grâce à des écoles aux ethnies diverses [Anglais] (Phys Org)

Mai 2018 - Pupils from schools with greater ethnic diversity have more positive feelings towards pupils of different ethnicities, according to a new study of attitudes in English secondary schools from the University of Bristol and the London School of Economics and Political Science.

Éduquer à l’empathie : « la clé d’un bon climat scolaire » (VousNousIls)

Mai 2018 - L’empathie, c’est la capacité à se mettre à la place d’autrui sans s’y confondre. A partir du moment où l’on crée les conditions pour que les élèves, mais aussi l’enseignant, puissent imaginer l’autre comme une version possible de soi, ces derniers auront plus de difficultés à s’agresser les uns les autres.

Accompagner, c’est se situer au cœur du processus d’apprentissage de chacun (Les Cahiers pédagogiques)

Mai 2018 - Beaucoup de définitions ou de conceptions affleurent dans notre dossier, le terme d’accompagnement désignant aussi bien des pratiques en classe ou en formation que des dispositifs institutionnels. Avec comme point commun l’importance de l’écoute de la part de l’accompagnant.

École

En savoir plus à ce sujet

Famille

En savoir plus à ce sujet

Communauté

En savoir plus à ce sujet

Parents

En savoir plus à ce sujet

Écosystémie

En savoir plus à ce sujet

Ressources

En savoir plus à ce sujet

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)