gestion_des_émotions

textes associés à ce thème

Sur le site du Réseau d'information pour la réussite éducative
15 résultats

La pleine attention (méditation) et l’apprentissage

Cet article aborde les effets bénéfiques de la méditation en classe et, notamment de l’approche de la pleine attention sur les apprentissages scolaires.

L’appréciation pour améliorer les comportements en classe et la santé mentale

Cet article présente les résultats d’une étude qui s’intéresse aux effets de la valorisation des bons comportements sur le comportement des élèves en classe, mais aussi sur leur santé mentale.

Le rôle de la compétence émotionnelle dans la réussite scolaire, de l’enfance à l’âge adulte

Plusieurs facteurs ont été identifiés comme prédicteurs de la réussite scolaire des enfants, des adolescents et des jeunes adultes, mais le rôle de la compétence émotionnelle en contexte scolaire est un sujet relativement nouveau qui mérite de s’y intéresser.

Gérer de façon efficace les comportements des élèves

Dans cet article, les auteurs proposent deux types d’intervention : préventives (ou proactives) et correctives (ou curatives). Dans un premier temps, l’enseignant doit effectuer des interventions préventives qui incitent les élèves à adopter de bons comportements. Dans un deuxième temps, il doit mener des interventions correctives afin de réagir aux écarts de conduite.

Surmonter la peur de l’échec

Dans sa fiche d’information publiée sur le site Internet Aider son enfant, Solène Bourque, psychoéducatrice et enseignante en éducation spécialisée, explique l’origine de la peur de l’échec chez l’enfant, le rôle du désir de réussir et de plaire et propose des stratégies pour aider l’enfant à apprendre de ses erreurs et échecs.

Les pratiques fondées sur l’autorégulation à l’école

Il est important que les enseignants aient la conviction que si un enfant a de la difficulté à apprendre, cet enfant vit du stress, et qu’il est possible de changer cette situation. Ainsi, l’un des rôles les plus importants de l’enseignant serait d’agir sur les éléments qui entrainent du stress chez l’enfant.

La pleine conscience pour prévenir l’anxiété à l’école

La pleine conscience fait référence à l’idée de porter une pleine attention aux expériences et aux évènements du moment présent dans une attitude de non-jugement et d’acceptation.

La maitrise de soi chez l’enfant

Selon Mischel, les gens qui ont une bonne maitrise d’eux-mêmes seraient plus enclins à mieux réussir à l’école et au travail. Ces gens entretiendraient également de meilleures relations interpersonnelles, seraient plus heureux, moins stressés et en meilleure forme physique et mentale.

Les multiples bénéfices des arts chez les enfants

Bien que certaines études sur les effets de l’art chez l’enfant présentent des résultats plus mitigés, la littérature scientifique fournit plusieurs évidences selon lesquelles la participation active à des activités artistiques durant l’enfance comporte des bénéfices non négligeables sur les plans social et émotionnel.

Empathie et tolérance chez les tout-petits : trucs et conseils

L’empathie pour les autres, que ceux-ci aient des besoins spéciaux ou qu’ils soient simplement différents, a été démontrée comme ayant un impact positif chez l’enfant et l’adulte en devenir. Voyez comment favoriser son émergence chez nos tout-petits.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)