Danser à la maternelle pour développer les fonctions exécutives

Temps approximatif de lecture : 3 minutes

Par : Julie Raymond, doctorante Université Laval

Les fonctions exécutives sont au cœur du fonctionnement cognitif, émotionnel et social des enfants. Grâce à elles, ceux-ci développent leurs habiletés langagières, sociales et même les mathématiques. Elles leur permettent de suivre les règles de la classe, de se faire des amis et de résoudre des problèmes, entre autres. D’ailleurs, plusieurs recherches ont étudié des façons de soutenir leur développement chez les enfants. Une équipe de recherche chinoise (Shen, Zhao, Huang, Liu et Fang, 2020) explore d’ailleurs l’apport d’un programme de danse de rue sur les fonctions exécutives d’enfants de la maternelle, et leurs découvertes sont étonnantes.

Source de l’image: Shutterstock

La danse de rue

La danse de rue est un terme utilisé pour décrire un ensemble de styles et de techniques de danse appartenant à la culture hip-hop américaine des années 1960. Elle est composée de pas de danse aux changements rapides et explosifs combinés à une musique très rythmée. Les mouvements doivent être effectués dans un ordre préétabli, pour une durée déterminée, au bon moment et dans un espace défini. En ce sens, la danse de rue requiert le contrôle des mouvements, l’attention et exige une bonne forme physique.

Les impacts connus sur le développement physique et psychologique

En général, la danse est plus bénéfique que les activités physiques répétées qui peuvent devenir ennuyeuses et qui ne parviennent pas toujours à capter l’attention de jeunes enfants. La danse de rue a l’avantage additionnel d’être facile à apprendre, elle ne nécessite pas une formation avancée en danse et jouit d’une popularité accrue. De plus, les résultats de recherches précédentes indiquent que la danse de rue permet aux enfants de développer leurs habiletés physiques telles que l’agilité, la rapidité, la force et la coordination. La vitesse des changements de pas exige aussi qu’ils analysent rapidement les mouvements de leur corps. Ils doivent aussi écouter la musique, mémoriser le rythme, la mélodie et l’émotion en plus d’observer les mouvements à apprendre, les comprendre et s’en souvenir. Cela, tout en coordonnant leurs pas avec la musique.

Un programme de danse à la maternelle

L’équipe de recherche menée par Yue Shen de la Liaoning Normal University a mené une étude expérimentale. Durant 8 semaines, à raison de 50 minutes, 3 fois par semaine, 30 enfants ont participé au programme de danse de rue. Celui-ci avait lieu durant les heures de classe, pendant une période d’activités libres, et était mené par une professeure de danse. Leurs résultats aux mesures d’évaluation prises avant et après le programme ont été comparés à ceux obtenus par 30 enfants non participants qui ont continué à faire des activités libres.

La danse de rue a-t-elle un impact sur les fonctions exécutives ?

L’analyse des résultats révèle que les élèves ayant participé au programme de danse de rue ont démontré une plus grande amélioration de leurs fonctions exécutives, par rapport aux élèves du groupe témoin. En effet, ils ont affiché des résultats plus élevés dans les trois domaines de ces fonctions :

  • le contrôle de l’inhibition : résister à la tentation et ne pas agir impulsivement;
  • la mémoire de travail : garder l’information en mémoire, la traiter et l’utiliser en temps réel;
  • la flexibilité cognitive : s’adapter aux changements et considérer différentes perspectives.

Plus important encore, ce sont les élèves qui avaient les résultats les plus faibles aux tests avant de commencer le programme qui en ont bénéficié le plus en démontrant une plus grande amélioration de leurs fonctions exécutives.

Conclusion

Selon Shen et son équipe, la danse de rue s’avère une option facile d’accès et peu coûteuse pour soutenir le développement des fonctions exécutives. En effet, elle peut être incorporée directement aux activités de la classe de maternelle, de la classe de musique, voire des cours d’éducation physique. Finalement, puisqu’elle est populaire, l’offre d’un programme de danse de rue en activité parascolaire peut aussi représenter une option intéressante.

 

Ce texte est une vulgarisation de l’article suivant:

Shen, Y., Zhao, Q., Huang, Y., Liu, G. et Fang, L. (2020). Promotion of street-dance training on the executive function in preschool children. Frontiers in Psychology, 11. https://doi.org/10.3389/fpsyg.2020.585598

 

Dernière modification : 10 août 2021.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 3,00 sur 5)

Les commentaires sont fermés.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)