Quels savoirs pour savoir accompagner?

Temps de lecture approximatif : 3 à 5 minutes

Par : Andréanne Gagné, professeure à l’Université de Sherbrooke

Vous travaillez dans le milieu scolaire et vous avez été sollicité pour accompagner un collègue ou un futur collègue dans le développement de ses compétences? Cette opportunité s’est présentée sans que vous l’ayez prévue et vous voulez vous préparer pour occuper ce rôle important? Cet article présente les savoirs essentiels et approches nécessaires pour accompagner un enseignant dans ce type de processus.

Les savoirs présentés dans ce texte découlent d’une recherche doctorale et s’inspirent du travail d’autres chercheurs disponible ici.

Source de l’image : ShutterStock

L’accompagnement en éducation

En éducation, l’expression s’impose de plus en plus dans le vocabulaire pour les élèves, mais surtout, pour les enseignants. Afin de les accompagner, certains intervenants sont formellement mandatés et d’autres agissent de façon plus informelle; collègues, conseillers pédagogiques, directions, mentors, enseignants associés, superviseurs universitaires, tous travaillent pour soutenir les enseignants à différents moments de leur carrière.

Précisons ce que l’on entend par « accompagner ». Essentiellement, cette action se définit comme :

« se joindre à quelqu’un : mise en relation

pour aller où il va : mise en chemin

en même temps que lui : à son rythme » (Paul, 2016, p. 47).

C’est dire que l’accompagnement exige d’être au moins deux personnes qui progressent, vers un but négocié, à un rythme qui leur est propre. Lorsqu’on devient accompagnateur, on choisit de mettre ses buts et aspirations de côté pour se concentrer sur l’autre afin de l’aider à traverser une situation plus ou moins difficile en posant différentes actions. Mais quels savoirs faut-il maîtriser pour y arriver?

Nuage de mot généré avec https://nuagedemots.co/

Sept types de savoirs à maîtriser

  1. Savoirs contextuels

Assurez-vous de connaître les enjeux liés au secteur d’enseignement, à la culture locale, aux conditions d’exercice et à la période de la carrière concernée (insertion, transition, cheminement, fin de carrière).

  1. Savoirs curriculaires

Il importe de savoir ce qui guide l’action de la personne accompagnée. Considérez, par exemple, les programmes, les curriculums de formation, les guides de stages qui guident son action.

  1. Savoirs relationnels

Portez une attention particulière à la relation établie avec la personne accompagnée. Elle repose sur l’engagement (la contrainte est proscrite), l’ouverture (à l’autre, évidemment), la mutualité (contraire de la relation hiérarchique) et le partage (tous y gagnent).

  1. Savoirs temporels

L’accompagnement se vit dans le temps et à différents rythmes, pensez à la fréquence des rencontres, à leur durée, à leur étalement et à leurs intervalles pour assurer un bon suivi.

  1. Savoirs processuels

Pour accompagner quelqu’un, ni secret ni recette, vous devez réfléchir à des activités et des dispositifs adaptés à l’autre, proposer des modes de fonctionnement et des outils personnalisés.

  1. Savoirs sur les finalités

Vous devez prendre en compte deux principales visées en répondant aux questions suivantes :

  • Quel mandat m’a-t-on confié?
  • Quel but souhaite atteindre la personne que j’accompagne?

7. Savoirs expérientiels

Pour accompagner, vous disposez de toute votre expérience personnelle et professionnelle. Pensez à des rôles occupés et exigeants des compétences similaires, vous pourrez y puiser des ressources insoupçonnées.

Que faire pour apprendre à accompagner?

Déjà, il faut oser saisir l’opportunité lorsqu’elle se présente et accepter que chaque accompagnement comporte une part d’incertitude et de créativité. Des formations sont également offertes dans le cadre de différents programmes de formation en enseignement des universités, notamment sous forme d’ateliers ou de groupes de codéveloppement professionnel.

Pour en savoir plus sur l’accompagnement, consultez cet article ou celui-ci.

Pour en savoir plus sur les savoirs professionnels, consultez cette thèse ou cet article.

Référence

Paul, M. (2016). La démarche d’accompagnement. Belgique : De Boeck supérieur.

Source de l’image : ShutterStock

Dernière modification : 24 novembre 2020.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (12 votes, moyenne: 4,75 sur 5)

Les commentaires sont fermés.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)