Les déclencheurs de parole : une ressource didactique pour stimuler l’oral spontané des élèves du primaire

Comment peut-on amener les élèves du primaire à prendre régulièrement la parole en classe afin de leur permettre de réellement développer leur compétence à communiquer oralement? C’est la question que se sont posée deux chercheurs, Christian Dumais et Emmanuelle Soucy de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), ainsi que huit enseignantes d’une école primaire de la grande région de Montréal. Pendant deux années et demie, ils se sont questionnés sur la place de l’oral en classe et sur la différence entre l’oral spontané et l’oral préparé. Ils ont également mis à l’essai une panoplie de jeux éducatifs, de matériels et de livres afin d’identifier les meilleurs outils pour amener leurs élèves à prendre la parole en classe et à développer leur compétence à communiquer oralement. Ces outils sont devenus des « déclencheurs de parole ».

Création d’un document didactique

« Les déclencheurs de parole créent des occasions idéales pour observer les élèves et, surtout, pour fournir à ces derniers des rétroactions constructives et précises afin qu’ils puissent développer et améliorer leur compétence à communiquer oralement. »

Le travail mené par l’équipe de chercheurs et d’enseignantes a permis de créer un document didactique pour les enseignants du primaire intitulé Des déclencheurs de parole pour stimuler l’oral spontané des élèves du primaire. Celui-ci se divise en deux sections :

  1. Comment enseigner et évaluer l’oral spontané?

Cette première section du document définit l’oral, tout comme il précise ce qui différencie l’oral spontané de l’oral préparé. Puis, une façon simple d’enseigner l’oral est présentée : l’atelier formatif (Dumais et Messier, 2016). Enfin, des façons d’utiliser les déclencheurs de parole pour mettre en pratique et évaluer les apprentissages effectués à l’oral sont décrites.

  1. Une liste de déclencheurs de parole

La deuxième section du document traite de 21 déclencheurs de parole. Pour chacun d’eux, on trouve le ou les cycles visés de l’école primaire québécoise, une description des déclencheurs de parole, une ou plusieurs possibilités d’utilisation lors de situations d’oral spontané ainsi que des variantes possibles (des déclencheurs de parole similaires).

Une ressource incontournable pour les enseignants

Le document didactique créé s’avère une ressource incontournable pour les enseignants du primaire et de l’adaptation scolaire qui souhaitent amener leurs élèves à développer leur compétence à communiquer oralement. Ce document met l’accent sur l’oral spontané, une forme d’oral qui s’éloigne de l’exposé oral appris par cœur. En plus de répondre à un réel besoin des enseignants et d’être en adéquation avec les documents ministériels québécois (MELS, 2011; MEQ, 2006), cette ressource didactique s’appuie sur les plus récents résultats de la recherche en didactique de l’oral (entre autres : Dumais, Lafontaine et Pharand, 2017; Dumais, Soucy et Lafontaine, 2018; Plessis-Bélair, Buors, et Huard-Huberdeau, 2017). Élaborée au départ pour les élèves n’ayant pas le français comme langue première, cette ressource s’est révélée tout aussi efficace auprès des élèves francophones.

 

Références

Dumais, C., Lafontaine, L. et Pharand, J. (2017). « J’enseigne et j’évalue l’oral » : pratiques effectives au 3cycle du primaire. Dans J.-F. Pietro, C.  Fisher et R. Gagnon (dir.), L’oral aujourd’hui : perspectives didactiques (p. 151-174). Namur, Belgique : Presses universitaires de Namur.

Dumais, C. et Messier, G. (2016). L’atelier formatif : un modèle didactique pour enseigner l’oral. Enjeux, revue de formation continuée et de didactique du français, 90, 5-25.

Dumais, C, Soucy, E. et Lafontaine, L. (2018). Comment développer l’oral spontané des élèves? Vivre le primaire, 31(3), 49-51. Repéré à https://aqep.org/wp-content/uploads/2018/09/3-commentdevelopperloral.pdf

Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS). (2011). Progression des apprentissages au primaire. Français, langue d’enseignement. Québec : Gouvernement du Québec. Repéré à http://www.education.gouv.qc.ca/fileadmin/site_web/documents/education/jeunes/pfeq/PDA_PFEQ_francais-langue-enseignement-primaire_2011.pdf

Ministère de l’Éducation du Québec (MEQ). (2006). Programme de formation de l’école québécoise. Québec : Gouvernement du Québec. Repéré à http://www.education.gouv.qc.ca/enseignants/pfeq/

Plessis-Bélair, G., Buors, P. et Huard-Huberdeau, S. (2017). Élaboration d’un outil d’appréciation de l’oral spontané des élèves de la maternelle à la 12e année en milieu franco-manitobain. Dans C. Dumais, R. Bergeron, M. Pellerin et C. Lavoie (dir.), L’oral et son enseignement : pluralité des contextes linguistiques (p. 261-278). Côte Saint-Luc, Québec : Éditions Peisaj. Repéré à http://www.peisaj.ca/Loral_et_son_enseignement.php?nosessionkill=1

Dernière modification : 6 novembre 2019.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)