Quand participer à des activités parascolaires rime avec persévérance et réussite scolaires

Les activités parascolaires (AP) sont de différents types : sport (individuel ou en équipe), art et engagement étudiant, social ou communautaire. Elles impliquent un horaire et des règles précises sur le plan structurel, et elles sont offertes soit par l’école, soit par la communauté. Le rapport de recherche rédigé par François Poulin soulève la question de la participation aux AP et des effets bénéfiques de ces dernières sur la réussite scolaire d’élèves de différents niveaux, le but de sa recherche étant de « déterminer les liens existants entre différentes dimensions de la participation aux AP mesurées pendant les cinq années du secondaire et des indicateurs précis de la persévérance et de la réussite scolaire évalués jusqu’à cinq ans après la fin du secondaire ».

Pixabay/ bottomlayercz0 

La recherche menée par François Poulin pose ces deux questions :

  1. Quels sont les effets de la participation à des AP au cours des années du secondaire sur la persévérance et la réussite scolaires au niveau postsecondaire?
  2. Quels sont les habitudes de participation à des AP au niveau collégial, leurs effets associés et les processus en jeu?

Pour répondre à ces questions, Poulin a commencé par soumettre à un questionnaire et à une évaluation individuelle 390 élèves (58 % de filles) de la commission scolaire de Laval en 2001. Puis, chaque année, il les a soumis à une entrevue téléphonique portant sur leurs AP et leur cheminement scolaire, avant de leur remettre un questionnaire à remplir. La dernière évaluation a eu lieu en 2011; 314 des participants de départ formaient toujours l’échantillon de la recherche; ils étaient alors âgés d’environ 22 ans. Le questionnaire auquel ils devaient répondre chaque année portait sur ces six points :

  1. Les caractéristiques sociodémographiques;
  2. Les processus en jeu dans les AP (relations interpersonnelles);
  3. L’adaptation au collège/cégep;
  4. Le bien-être psychologique;
  5. La consommation d’alcool et de drogue;
  6. L’engagement civique.

Les paragraphes suivants résument les réponses aux deux questions principales (mentionnées ci-haut), et donc des objectifs de la recherche menée par Poulin.

Objectif 1 : Les effets de la participation à des AP au cours des années du secondaire sur la persévérance et la réussite scolaires au niveau postsecondaire

Selon Poulin, cette première question pose trois problèmes méthodologiques, qu’on doit résoudre en tenant compte des différentes dimensions des AP qui incluent la diversité, l’intensité et la durée. Voici comment Poulin mesure et détermine chacune :

  • Diversité : en additionnant « les différents types d’AP auxquels les jeunes ont participé entre les secondaires 1 et 5 »;
  • Intensité : en additionnant « le nombre total d’heures de participation rapporté chaque année »;
  • Durée : en additionnant « le nombre d’années pendant lesquels les jeunes participent à au moins une AP (étendu de 0 à 5) ».

Objectif 2 : Les effets de la participation à des AP au collégial et les processus en jeu

Cette seconde question sous-tend une plus grande implication des élèves, ici des cégépiens, au sein de leur école. Car les AP facilitent l’intégration, favorisent la création d’un sentiment d’appartenance, ainsi que la réussite et la persévérance scolaires, aident à développer une bonne estime de soi et un engagement civique, sans compter qu’elles permettent d’établir des liens significatifs entre les élèves et les différents acteurs du milieu scolaire.

Conclusions de la recherche

Après analyse des résultats, Poulin conclut que seule la diversité des AP peut influencer positivement et véritablement la réussite scolaire. En considérant ce point, le chercheur souligne l’importance d’offrir une grande variété d’activités parascolaires aux élèves. Ceci, afin de leur permettre entre autres « d’explorer différentes identités, d’être exposés à différents groupes de pairs, à différents adultes responsables et à différentes sous-cultures d’activités et ainsi acquérir une plus vaste gamme d’expériences, d’habiletés et de compétences ».

S’il s’avère que la fréquentation aux AP diminue à la fin du secondaire, souvent en raison du premier travail rémunéré des élèves et de la plus grande charge de travail liée à leurs études, une certaine stabilité revient, concernant la fréquence de leur participation aux AP, au moment de leurs études postsecondaires. Bien entendu, on ne peut baser la réussite scolaire seulement sur la participation aux AP : d’autres facteurs entrent en jeu, comme la famille, la motivation, les amis, le genre, etc.  Cela dit, la participation aux AP influence sans aucune doute positivement la réussite et la persévérance scolaire, car elles offrent ou renforcent plusieurs facteurs de protection pour les élèves et favorisent de ce fait la poursuite d’études postsecondaires pour plusieurs d’entre eux.

 

Référence

Poulin, F. (2011). Activités parascolaires et réussite scolaire. (Rapport de recherche –Programme Actions concertées). Repéré à http://www.frqsc.gouv.qc.ca/documents/11326/449042/PT_PoulinF_rapport+2011_activit%C3%A9s+parascolaires-PRS/fa9daddf-ad3f-417a-ada9-63c4b7d40425

Dernière modification : 22 septembre 2019.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)