Un référentiel de l’agir compétent en conseillance pédagogique en soutien à la réussite des élèves

Le référentiel de l’agir compétent en conseillance pédagogique en soutien à la réussite des élèves est un outil québécois destiné à façonner l’identité professionnelle des conseillères et des conseillers pédagogiques (CP) en milieu scolaire. Il précise en outre ce qu’est la profession. Son originalité provient du fait que le contenu recense des situations professionnelles emblématiques dans une optique d’agir compétent.

par Suzanne Guillemette, Isabelle Vachon et Donald Guertin

Deux concepts clés : situations emblématiques et agir compétent 

La réalité des interventions des CP est ainsi circonscrite à partir d’un agir compétent déployé dans des situations professionnelles réelles desquelles ont été dégagées des situations dites emblématiques (SPE), emblèmes[i] de leur agir dans le milieu. Chaque SPE émerge d’une cartographie d’invariants aux situations professionnelles recensées. Elle lie des situations proches tant par leur mission respective que par leurs activités, ce que Jonnaert[ii] et Scallon[iii] nomment « famille de situations ».

Qui dit SPE dit agir avec compétence en situation. À l’instar de Le Boterf[iv] et de Jonnaert[v], l’agir compétent :

se manifeste concrètement dans des situations réelles en contexte singulier. Il est constitué d’exigences professionnelles représentatives, d’un faisceau de ressources, d’actions clés représentatives, de résultats attendus, de manifestations de la prise de recul et de contraintes (p. 21)[vi].

Afin de documenter la réalité, il est apparu essentiel de se rendre sur le terrain et de réfléchir avec les professionnels, les CP et leurs collaborateurs.

Une méthodologie de recherche collaborative appréciative

La méthodologie retenue se caractérise par une approche collaborative qui se distingue par la création d’une relation étroite entre les acteurs des milieux scolaire et universitaire. Elle s’observe d’abord par la mise en place de trois comités – pilotage, scientifique, praxéologique -, puis par la place accordée aux acteurs : CP, gestionnaires, directions d’établissement et personnel enseignant qui constituent l’échantillonnage de la recherche[vii]. La méthodologie se qualifie d’appréciative dans la mesure où ce qui est documenté correspond à ce qui se vit réellement et est porteur de réussite plutôt que d’être centré sur ce qui pose problème.

Quatre situations professionnelles emblématiques

Quatre SPE – conseiller, former, accompagner, innover – et trois exigences professionnelles transversales – agir éthique, communication, intelligence de situation – deviennent les composantes du référentiel de l’agir compétent en conseillance pédagogique. Chaque SPE en soutien à la pédagogie, à la didactique et à l’éducation est explicitée dans le référentiel.

Conseiller : rapport d’influence fondé sur la littérature scientifique et professionnelle ainsi que sur les savoirs professionnels du CP selon trois contextes : 1) résoudre une situation problème, 2) coacher et 3) donner un avis.

Former : processus visant à développer des savoirs professionnels chez des personnes ciblées selon deux contextes : 1) expliciter en classe et 2) soutenir le personnel scolaire en contexte de formation continue.

Accompagner : démarche par laquelle une personne accompagnante guide une ou plusieurs personnes selon une visée établie d’un commun accord et définie dans le temps selon deux contextes : 1) collaborer avec et 2) mobiliser un ou plusieurs membres du personnel scolaire.

Innover : changement mis de l’avant qui vise essentiellement l’amélioration des apprentissages des élèves par une transformation des pratiques d’enseignement selon les dimensions curriculaire, pédagogique ou organisationnelle selon deux contextes : 1) chercher avec des acteurs du milieu universitaire et 2) développer des dispositifs[viii] variés.

Trois exigences professionnelles transversales 

L’agir éthique renvoie à la façon de prêter attention à autrui, à la capacité d’entrer en relation de manière dialogique avec l’autre ainsi qu’à une volonté et à une capacité de rendre compte de ses actions.

La communication réside dans les processus relationnels et interactionnels.

L’intelligence de situation est la compréhension d’une situation donnée en déploiement.

En conclusion

Depuis plus de 50 ans, la contribution des CP en éducation a évolué. Ils adaptent leurs interventions en fonction de l’évolution des besoins dans le domaine. La démarche de recherche mise de l’avant vient mettre en lumière que les CP sont des piliers dans le soutien au changement et dans l’ajustement des pratiques enseignantes en milieu scolaire. À ce titre, ils ont sans contredit un effet sur la réussite des élèves.

 

[Pour télécharger le référentiel et le croquis-note, http://www.accpq.org/category/ressources/]

 

Présentation du référentiel

N. B. 

Ces deux documents sont distribués gratuitement. Ils sont présentement accessibles sur le site de l’Association des Conseillères et Conseillers Pédagogiques du Québec (ACCPQ) ainsi que sur celui du microprogramme en conseillance pédagogique de l’Université de Sherbrooke.

 

Notes

[i] Guillaumin, C. (2012). La situation professionnelle : moment critique dans l’action, interface de la formation en alternance, le cas particulier de la formation en soins infirmiers. Dans Situation professionnelle. Janvier 2012, 1(1), 21-39. Document téléaccessible à http://id.erudit.org/iderudit/1006482ar. Consulté le 16 août 2018.

[ii] Jonnaert, P. (2006). Action et compétence, situation et problématisation. Dans M. Fabre et al. Situations de formation et problématisation. Chapitre 2, 31-39. Paris, France : De Boeck. Document téléaccessible à <https://www.cairn.info/situations-de-formation-et-problematisation–9782804152451-page-31.htm. Consulté le 3 octobre 2018.

[iii] Scallon, G. (2004). L’évaluation des apprentissages dans une approche par compétences. Montréal : Éditions ERPI.

[iv] Le Boterf, G. (2010). Ingénierie et évaluation des compétences. Paris, France : Eyrolles et Éditions d’Organisation.

[v] Jonnaert, P. op. cit.

[vi] Guillemette, S., Vachon, I. et Guertin, D. (2019) Référentiel de l’agir compétent en conseillance pédagogique en soutien à la réussite des élèves. À l’intention des conseillères et conseillers pédagogiques des commissions scolaires du Québec. Montréal : JFD Éditions.

[vii] Nous avons d’abord mené 12 groupes de discussion pour un total 75 CP selon un échantillon de convenance : taille des commissions scolaires, de l’étendue territoriale, caractéristique urbaine ou semi-urbaine, ordres d’enseignement : préscolaire, primaire, secondaire; formation générale des adultes; formation professionnelle.

[viii] Dispositifs : outils, démarches, stratégies, guides, activités, etc.

Dernière modification : 21 juin 2019.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 4,50 sur 5)

Un commentaire

  1. Par Danielle Moses le 7 mai 2019 à 20:34

    Bonjour J’aimerais savoir si cette formation a eu lieu et si elle est terminée.

    se donne-t-elle à distance?

    Merci
    Danielle Moses
    450-625-4672

    Commentaire inapproprié ?

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)