La lecture interactive : un outil pour mieux identifier les états internes

Vous avez peut-être déjà observé, en contexte de discussion, un enfant d’âge scolaire se rallier rapidement au point de vue des autres en oubliant son point de vue initial. En effet, considérer plus d’un point de vue à la fois peut s’avérer difficile pour un jeune enfant.

Comprendre ce qu’est la théorie de l’esprit permet de comprendre ce comportement. Marie-Pier Baron, professeure à l’unité d’enseignement en adaptation scolaire et sociale de l’Université du Québec à Chicoutimi, s’est intéressée à ce concept dans le cadre de son doctorat. Dans cet article, elle propose la lecture interactive comme outil d’intervention pour favoriser le développement de la théorie de l’esprit.

Qu’est-ce que la théorie de l’esprit?

La théorie de l’esprit se développe lentement dès l’âge préscolaire et atteint sa forme mature et complexe vers la fin du parcours scolaire primaire. Elle constitue un processus évolutif qui permet :

  • d’inférer ce que l’autre croit et pense en fonction de ce qui lui arrive;
  • de prédire ce qu’il va faire.

La théorie de l’esprit est la capacité à comprendre et à se représenter ses états internes et ceux des autres, ainsi que la capacité à attribuer des états aux autres sans égard pour les siens.

À l’entrée scolaire, l’enfant est progressivement capable de se décentrer de son propre point de vue pour considérer celui de ses camarades. Cependant, certains enfants présentent des difficultés à développer la théorie de l’esprit. Leurs difficultés se manifestent dans leurs interactions sociales et ont un impact sur leur compréhension en lecture et leur production de récits.

[Des stratégies d’enseignement de la lecture qui favorisent la motivation des élèves]

Aider les élèves à développer leur théorie de l’esprit

En plus de favoriser le développement du discours narratif, la lecture interactive permet également d’aider les enfants à avoir accès aux états internes des personnages et d’en discuter. Les enfants identifieraient plus facilement les états internes chez les personnages fictifs en contexte de lecture que chez leurs pairs.

Concrètement, écrit Baron, la lecture interactive est « une intervention par laquelle l’adulte, en plus de faire la lecture à l’enfant, le questionne sur la structure du récit ». Baron écrit aussi à ce sujet : « L’adulte pose des questions d’inférence causale centrées sur les composantes récurrentes du récit, ce qui amène l’enfant à les lier causalement entre elles. »

En posant certaines questions (ex. : « Comment se sent le personnage? » / « Pourquoi se sent-il comme cela? »), l’adulte amène l’enfant à identifier l’état interne de type émotionnel du personnage et à le lier causalement à la problématique.

Comme la théorie de l’esprit se développe tout au long de la scolarité primaire, la lecture interactive s’avère un outil d’intervention intéressant à utiliser en milieu scolaire afin de soutenir les élèves qui présentent des difficultés en lecture, en écriture et dans leurs interactions sociales.

[Consulter l’article]

Références :

Baron, M.-P. (2018). La lecture interactive pour favoriser le développement de la théorie de l’esprit. Parlons apprentissage. Repéré à https://parlonsapprentissage.com/la-lecture-interactive-pour-favoriser-le-developpement-de-la-theorie-de-lesprit/

Baron, M.-P. (2018). Le développement de la théorie de l’esprit chez l’enfant. Parlons apprentissage. Repéré à https://parlonsapprentissage.com/le-developpement-de-la-theorie-de-lesprit-chez-lenfant/

Dernière modification : 6 mai 2018.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)