Il était une fois… une histoire qui se poursuit en 1re année!

Un projet de collaboration « école-famille » pour soutenir les enfants dans leurs premiers apprentissages en lecture et en écriture : une histoire inspirante!

 

par Annie Charron, Ph.D. Professeure-chercheuse, UQAM et Brigitte Gagnon M.Éd. Conseillère pédagogique à la Commission scolaire des Hautes-Rivières et doctorante en éducation, Université de Sherbrooke

De gauche à droite : Mmes Marie-Claude Verrier, Josée Roy et Julie Desautels, enseignantes de première année à l’école primaire Saint-Vincent de la Commission scolaire des Hautes-Rivières

 

 

Mené en contexte d’éducation préscolaire à l’école primaire Saint-Vincent, le projet de recherche-action intitulé Il était une fois… un livre pour toi et moi! avait mobilisé notamment plusieurs dizaines de parents, qui s’étaient engagés auprès de leurs enfants à leur lire des histoires quotidiennement[1]. Au terme de ce projet, lors d’une discussion en groupe, plusieurs parents avaient manifesté l’intérêt de s’outiller pour mieux accompagner leur enfant lorsque celui-ci devrait faire son entrée formelle dans l’écrit et la réalisation de devoirs et de leçons. À l’écoute des besoins des parents, les trois enseignantes de première année de l’école Saint-Vincent, soit Mmes Verrier, Roy et Desautels, avaient alors décidé de donner une suite à ce projet réalisé en collaboration avec les familles. Ce premier projet de recherche-action allait donc mener à un second projet intitulé Il était une fois… une histoire qui se poursuit!.

 

Aidées de la conseillère pédagogique en accompagnement de la commission scolaire et de la chercheuse spécialiste en didactique du français impliquées depuis le début dans le premier projet, les trois enseignantes ont donc développé un second projet, qui serait lié cette fois plus spécifiquement à la lecture et à l’écriture. Après réflexion, elles ont formulé deux souhaits précis :

  1. Conserver les ateliers de soirée avec les familles;
  2. Développer et piloter des activités de lecture et d’écriture basées sur la littérature jeunesse à l’intention des élèves de leur groupe.

En fonction de ces deux intentions, les enseignantes ont aussi proposé un plan d’action qui comportait les deux objectifs suivants :

  1. Outiller les parents pour qu’ils puissent accompagner l’enfant qui fait son entrée formelle dans l’écrit (stratégies de lecture et d’écriture, orthographe, lexique, compréhension de lecture);
  2. Proposer des ateliers en classe intégrant la lecture et l’écriture.

 

Afin de soutenir les trois enseignantes de première année dans l’atteinte de ces objectifs, on a sollicité deux spécialistes de la lecture : l’une détenant une expertise liée à l’exploitation de la littérature jeunesse en classe; l’autre s’intéressant à l’enseignement des stratégies de compréhension en lecture d’albums. Grâce à la formation qu’elles ont reçue de la part de ces deux spécialistes, ainsi qu’aux connaissances qu’elles ont acquises sur l’enseignement de la lecture et sur la littérature jeunesse, les trois enseignantes de l’école primaire Saint-Vincent ont élaboré sept activités littéraires visant le développement :

  • de la compétence à lire (comprendre, réagir, interpréter et apprécier);
  • de stratégies d’écriture basées sur la démarche des orthographes approchées[2].

Ces ateliers se sont déroulés en classe à raison d’une fois par mois, tout au long de l’année scolaire (octobre à avril).

L’enseignante de 1re année, Josée Roy, fait la lecture de l’album Fanny Dubois est folle de moi de Frieda Wishinsky.

 

En complément de ces sept activités destinées aux élèves et réalisées en classe, l’équipe de recherche-action a élaboré d’autres ateliers sur l’apprentissage de la lecture et de l’écriture destinés aux parents pour les aider à mieux accompagner leur enfant à la maison dans la réalisation de ses devoirs et leçons. L’orthopédagogue de l’école Saint-Vincent ainsi qu’une bibliothécaire scolaire ont aussi prêté main-forte à l’équipe pour développer ce volet du projet.

Au total, quatre soirées ont été organisées en fonction de quatre thèmes spécifiques qui répondaient aux besoins des parents. L’infographie ci-dessous présente le thème de chacune de ces soirées. L’équipe d’animation était composée de la direction et de l’orthopédagogue de l’école Saint-Vincent, des trois enseignantes de première année, de la bibliothécaire scolaire, de la conseillère pédagogique en accompagnement de la commission scolaire et de la chercheuse spécialiste en didactique du français.

D’une durée moyenne d’une heure, chacune des trois premières soirées proposait trois ateliers rotatifs de vingt minutes, soit :

  • un atelier de modélisation d’une période de leçons avec l’orthopédagogue;
  • un atelier de trucs et de stratégies en lecture et en écriture offert par les enseignantes;
  • un atelier parents-enfants pour mettre en pratique les informations reçues.

 

Pour les parents n’ayant pu participer aux soirées, un résumé des ateliers leur était envoyé sous format papier.

 

Lors de la quatrième et dernière soirée, les parents ont été invités à visiter différents kiosques où les élèves présentaient l’ensemble des activités de lecture et d’écriture effectuées en classe au cours de l’année scolaire. Ce fut une occasion pour ces enfants de présenter leurs réalisations à leurs parents et de célébrer avec eux tous les apprentissages réalisés durant l’année scolaire grâce au projet intitulé Il était une fois… une histoire qui se poursuit!.

 

Ce projet a sans aucun doute permis de poursuivre une collaboration inspirante entre les différentes familles et leur école!

 

Pour de plus amples informations sur ce projet, vous pouvez notamment prendre connaissance du matériel disponible à cette adresse : www.mieuxenseigner.ca (voir le dossier de Brigitte Gagnon). Pour ce faire, vous devez adhérer comme membre à la plateforme MieuxEnseigner (c’est gratuit!). De cette façon, vous pourrez télécharger gratuitement le matériel des ateliers cités précédemment.

 

[1] Pour de plus amples informations concernant ce projet, se référer à l’article de Boudreault, M.-A. (2017). Il était une fois… un livre pour toi et moi! Repéré sur le site du Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) à http://rire.ctreq.qc.ca/2017/06/etait-livre-toi-moi/

 

[2]  Pour plus d’informations sur l’approche des orthographes approchées, consulter le dossier spécial suivant : Charron, A., Montésinos-Gelet, I., Gagnon, B., Plante, I. et Fortin-Clément, G. (2016, mai). L’enseignement de l’orthographe par les orthographes rapprochées. Vivre le Primaire, 29(2), 35-60.

 

Source de l’image : Shutterstock/antoniodiaz

Dernière modification : 26 avril 2018.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)