Améliorer la syntaxe et la ponctuation par le biais d’activités de combinaison de phrases

Selon l’étude de Boivin et Pinsonneault (2014), les erreurs les plus fréquentes produites dans les textes des élèves de la première à la cinquième année du secondaire sont les erreurs de syntaxe, en particulier celles liées aux homophones, à la ponctuation et à la construction de phrases complexes. Or, aider les élèves à appliquer leurs connaissances grammaticales dans un contexte de production écrite constitue tout un défi pour les enseignants.

Shutterstock/Pressmaster

Marie Nadeau, professeure au Département de didactique des langues de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), dirige actuellement un projet de recherche dont l’un des objectifs est de concevoir et d’expérimenter des activités innovantes dans le domaine de la syntaxe et de la ponctuation.

 

[Enseigner la ponctuation… Pas si banal que ça!]

 

En collaboration avec Marie-Hélène Giguère, professeure au Département d’éducation et formation spécialisées de l’UQAM, et Claude Quevillon Lacasse, doctorante et chargée de cours au Département de didactique des langues de l’UQAM, Mme Nadeau présente dans ce texte un dispositif stimulant et efficace qui permet d’améliorer les compétences en écriture : les activités de combinaison de phrases.

 

Les résultats de plusieurs recherches américaines depuis les années 1970 montrent que la pratique régulière d’activités de combinaison de phrases a un effet positif sur le développement de pratiques d’écriture efficaces, et ce, à tout âge. 

 

 

Que sont les activités de combinaison de phrases?

Concrètement, réaliser en classe une activité de combinaison de phrases consiste à proposer aux élèves de construire une ou plusieurs phrases syntaxiquement riches à partir d’un ensemble de phrases simples et courtes. Voici un exemple d’activité réalisée auprès d’élèves de 6e année et de secondaire 1 :

Phrases courtes proposées aux élèves :

P1 : L’homme était coiffé d’un chapeau.

P2 : Le chapeau était noir.

P3 : Le chapeau était rond.

P4 : Le chapeau avait de larges bords.

 

Phrases produites par ces élèves :

« L’homme était coiffé d’un chapeau rond et noir avec de larges bords. »

« Le chapeau noir que l’homme portait était rond et noir avec de larges bords. »

« L’homme portait un chapeau noir qui était rond et qui avait de larges bords. »

 

Dans le cadre du projet de recherche de Mme Nadeau, une série d’une dizaine d’activités de combinaison de phrases a été créée pour le troisième cycle du primaire et une autre pour le premier cycle du secondaire.

 

Les enseignants participants ont affirmé que les élèves préféraient cette activité à d’autres activités de grammaire. Après quelques activités de combinaison de phrases, les élèves des classes expérimentales ont rapidement compris que l’objectif était la création de phrases variées. Plusieurs consultaient leur aide-mémoire spontanément, à la recherche de procédés pour construire de nouvelles phrases.

 

[Consulter l’article]

 

Références 

Boivin, M.-C. (2014). Un modèle didactique d’articulation de la grammaire et de l’écriture pour favoriser le transfert des connaissances grammaticales en situation de production écrite chez les élèves du secondaire. Repéré à http://www.frqsc.gouv.qc.ca/la-recherche/la-recherche-en-vedette/histoire/un-modele-didactique-d-articulation-de-la-grammaire-et-de-l-ecriture-pour-favoriser-le-transfert-des-connaissances-grammaticales-en-situation-de-production-ecrite-chez-les-eleves-du-secondaire-xrqqv5he1425320949305

Giguère, M.-H., Nadeau, M. et Quevillon Lacasse, C. (2018). La combinaison de phrases : un dispositif stimulant et efficace pour développer la créativité syntaxique. Correspondance, 23(5). Repéré sur le site du Centre collégial de développement de matériel didactique à http://correspo.ccdmd.qc.ca/index.php/document/la-combinaison-de-phrases-un-dispositif-stimulant-et-efficace-pour-developper-la-creativite-syntaxique/

Nadeau, M. (2018). Expérimentation de dispositifs didactiques en syntaxe et en ponctuation « à la manière » des dictées métacognitives et interactives, au 3e cycle primaire et 1er cycle secondaire et effet sur la compétence en écriture. Repéré à http://www.frqsc.gouv.qc.ca/fr/partenariat/nos-projets-de-recherche/projet/experimentation-de-dispositifs-didactiques-en-syntaxe-et-en-ponctuation–a-la-maniere–des-dictees-metacognitives-et-interactives-au-3e-cycle-primaire-et-1er-cycle-secondaire-et-effet-sur-la-competence-en-ecriture-byo2j4sw1461781851288

 

Source de l’image : Shutterstock/Pressmaster

Dernière modification : 26 mars 2018.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)