Favoriser l’engagement des élèves par le développement professionnel des enseignants : Suivi CLASS

Le développement professionnel des enseignants agit comme levier pour favoriser l’engagement et la réussite des élèves. Le suivi CLASS offre aux enseignants l’opportunité d’être accompagnés par des collègues et des partenaires universitaires par le biais de captations vidéographiques et d’analyse des pratiques et ce, dans la durée.

[Pour en savoir plus, consultez le projet Une image pour mille réussites!]

La prévention du décrochage scolaire a été le moteur initial du partenariat entre l’Université de Sherbrooke et la commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS), duquel est né une chaire de recherche. L’enjeu est maintenant une meilleure réussite pour tous. Sachant que les interactions entre l’enseignant et ses élèves influencent grandement le rendement scolaire, la CSRS mise sur le développement professionnel pour instaurer des pratiques qui génèrent un climat propice à l’apprentissage.

Le suivi CLASS apporte une structure théorique qui permet aux enseignants de s’inscrire dans une démarche réflexive.

Plus de 1300 élèves filmés

Le suivi CLASS est une démarche adaptée du modèle My Teaching Partner. Des conseillers pédagogiques et des enseignants ressource ont été formés dans l’analyse des pratiques selon l’outil CLASS-S (Pianta, Hamre et Mintz, 2012) et collaborent avec la titulaire de la Chaire et son équipe dans le suivi des enseignants volontaires. 35 enseignants issus de 4 écoles secondaires ont participé entre 2013 et 2017. Ils sont filmés en classe avec leurs élèves, 4 fois/an, et suite à l’analyse, ils reçoivent une rétroaction de leur accompagnateur. Les chercheurs assurent la formation des accompagnateurs et la rigueur de l’analyse.

Retombées du projet

Un langage commun

Les retombées de ce projet sont multiples, pour différents acteurs. Pour les conseillers pédagogiques et les enseignants ressource, la formation théorique offerte par les chercheurs leur a permis de développer un langage commun. Le travail en collaboration pour l’analyse des vidéos a permis de tisser de meilleures alliances de travail et dans certains cas, a permis au sein même d’une école, d’avoir un impact sur l’équipe-école.

Sentiment de compétence

Les enseignants qui ont participé rapportent un sentiment de compétence accru et une meilleure conscientisation. À travers cette démarche, ils s’approprient, eux aussi, le cadre théorique et la démarche réflexive.

Plusieurs rapportent entendre « la petite voix » de leur accompagnateur pendant qu’ils enseignent.

L’analyse des captations permet d’en arriver à la conclusion qu’une bonne organisation de la classe (routines, productivité, gestion des comportements) est nécessaire pour que les enseignants puissent offrir soutiens émotionnel et pédagogique mais aussi que l’engagement de l’élève est fonction de ces soutiens.

L’engagement des élèves

Enfin, pour les élèves, une retombée est que l’enseignant accompagné implante de nouvelles approches qu’ils apprécient. L’engagement des élèves est à son meilleur quand les attentes des enseignants sont claires, les objectifs d’apprentissage précisés, les approches pédagogiques variées, quand le climat est positif et que l’élève a des opportunités de s’investir concrètement dans ses apprentissages (opportunités pour la pratique).

Dernière modification : 20 septembre 2017.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

2 commentaires

  1. Par Nathalie Gauthier le 16 novembre 2017 à 19:17

    Ce projet de formation m’interpelle beaucoup. J’enseigne en orthopédagogie dans le cadre des mesures probantes dans une école primaire à Sept-Iles. J’aimerais avoir plus d’informations svp !

    Commentaire inapproprié ?

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)