Développer une culture d’intégrité

Les enfants acquièrent leurs valeurs et leurs comportements par des processus de socialisation. Sur ce plan, l’école est un lieu privilégié, en ce sens que les élèves peuvent y intérioriser les comportements sociaux souhaités. Leurs contacts avec des adultes modèles ou avec leurs pairs influencent l’acquisition de ces comportements.

Shutterstock / Creativa Images

Or, dans un monde où « la fin justifie les moyens », l’école doit plus que jamais être en mesure de stimuler l’intégrité des élèves et les qualités qui lui sont associées, comme l’honnêteté, l’honneur, le respect, l’authenticité ou la responsabilité sociale. Mais comment l’enseignant peut-il promouvoir une culture d’intégrité en classe?

En cherchant des gens à embaucher, recherchez trois
qualités : l’intégrité, l’intelligence et l’énergie. S’ils n’ont pas la première, les deux autres vous tueront.

Warren Buffett

Les comportements éthiques en baisse

Inspirée par cette citation de l’homme d’affaires Warren Buffett, Price-Mitchell note le risque élevé qui accompagne un manque d’intégrité chez l’adulte en devenir. Elle présente également quelques points alarmants, issus de la compilation de données de recherche, qui portent sur les comportements éthiques en milieu scolaire aux États-Unis :

  • Depuis 10 ans, le nombre de cas de tricherie a augmenté chez les élèves dont les notes se situent au-dessus de la moyenne (la pression ressentie par les élèves pour être acceptés dans les collèges renommés en serait la cause);
  • Les étudiants qui trichent sentent que leurs gestes sont justifiés et qu’ils sont désavantagés par une approche intègre dans leurs études;
  • La triche commence à l’école primaire, où les élèves cherchent à contourner les règles pour gagner contre leurs pairs à des jeux compétitifs;
  • Les élèves du secondaire ressentent de la pression pour tricher puisqu’on met davantage l’accent sur leurs notes;
  • Près de 75 % des élèves admettent une sorte de méconduite scolaire;
  • 40 % du personnel scolaire ignore des cas de tricherie pour éviter de faire des vagues ou d’avoir des confrontations avec des parents en colère.

5 façons de promouvoir l’intégrité des élèves

Marilyn Price-Mitchell propose cinq façons d’encourager les comportements éthiques des élèves et de renforcer la culture d’intégrité dans la classe

1. Insuffler l’intégrité à la culture de la classe

L’enseignant dicte des attentes et des conséquences claires en matière d’intégrité et de tricherie. Il crée aussi une culture où l’on récompense le succès avant les notes. Lorsque les élèves sont récompensés et reconnus pour leur courage, leur persévérance, leurs efforts et le respect de leurs pairs, ils voient et comprennent que l’apprentissage passe en premier. Ainsi, le réflexe de tricher pour « battre le système » disparaît.

2. Développer un vocabulaire moral

L’enseignant intègre l’inculcation des valeurs morales de l’intégrité à sa pratique, à son vocabulaire, à ses activités d’apprentissage. Par exemple, il peut demander à ses élèves de discuter de divers sujets historiques ou d’actualité, ce peut être l’histoire d’un individu qui se bat pour ses convictions, en abordant ces cinq valeurs d’intégrité : responsabilité, respect, justice, fiabilité, honnêteté.

3. Répondre de façon appropriée aux cas de tricherie

Dans une classe qui fait passer l’apprentissage en premier, l’apparition d’un comportement malhonnête peut être une occasion favorable d’apprentissage. À la suite d’une tricherie, l’enseignant demande à l’élève qui a triché de réfléchir à son comportement malhonnête et de lui faire part de sa réflexion. L’enseignant s’assure alors d’écouter l’élève avec respect, tout en réaffirmant que la malhonnêteté est inacceptable en classe.

4. Utiliser des citations pour faire parler d’intégrité

L’enseignant utilise des citations célèbres pour faire naître des discussions et inciter les élèves à réfléchir sur des sujets reliés à l’intégrité et au développement du sens moral. L’auteure suggère d’ailleurs une collection de citations liées aux cinq valeurs d’intégrité scolaire et rédigées par des étudiants de l’Université américaine de Dubaï.

5. Aider les élèves à croire en eux

Par son attitude et ses comportements, l’enseignant inspire ses élèves à agir selon leurs principes et à développer un sentiment d’efficacité personnel. En démontrant sa passion pour l’enseignement, en agissant selon ses valeurs, en s’impliquant, en acceptant les différences et en surmontant les difficultés, l’enseignant s’inscrit comme un modèle et permet à l’élève de croire en lui-même.

Quand les jeunes apprennent à croire en eux-mêmes, la malhonnêteté et le manque de respect ne font plus aucun sens. Vivre dans l’intégrité devient alors un mode de vie.

[Consultez l’article]

Référence :

Image : Shutterstock / Creativa Images

Dernière modification : 31 juillet 2017.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)