Des stratégies d’enseignement de la lecture qui favorisent la motivation des élèves

Les élèves devraient être plus actifs dans leur apprentissage de la lecture selon Gravity Goldberg, une consultante et auteure américaine spécialisée en littératie. La spécialiste propose différentes stratégies d’enseignement de la lecture qui vont en ce sens.

strategies-lecture

Shutterstock / Monkey Business Images

Cet article est une adaptation du texte « Four Teaching Moves That Promote A Growth Mindset In All Readers » publié dans le blogue MindShift du média californien KQED.

Une grande partie de l’approche de Goldberg consiste à faire comprendre aux élèves qu’il est normal de rencontrer des difficultés lorsqu’on lit, et ce, peu importe le niveau de la personne en lecture. Par exemple, il est commun d’être confus au moment de commencer un livre ou « d’échapper » quelques éléments en lisant un passage. En ce sens, la consultante recommande aux enseignants de ne pas intervenir chaque fois qu’un élève rencontre une difficulté. Elle leur suggère plutôt d’adopter différents rôles :

1. Le mineur (ou la découverte du processus de lecture)

Pour Goldberg, il est important que les enseignants prennent du temps et du recul pour observer comment chaque élève interagit avec la lecture, afin de découvrir ce que l’élève fait et ce qui se passe dans sa tête lorsqu’il lit.

Il s’agit, entre autres, d’observer l’élève lire en temps réel et de le questionner sur sa façon de lire. Selon la spécialiste en littératie, les informations recueillies en observant et en écoutant un élève sont d’un tout autre ordre que celles obtenues par l’entremise d’une évaluation standard.

2. Le miroir

Cette stratégie consiste à donner des rétroactions à l’élève à propos des stratégies qu’il utilise lorsqu’il lit. Il ne s’agit pas de commenter les actions de l’élève (ex. « J’aime la prédiction que tu as faite »), mais plutôt de décrire ce qu’il fait afin de rendre explicites les efforts qu’il consacre lors de sa lecture.

Des outils d’évaluation formative des stratégies de lecture pour le secondaire

3. Le modèle

Lorsque l’enseignant adopte un rôle de modèle, il montre à l’élève comment utiliser des stratégies qui pourraient l’aider à améliorer sa lecture. Cette stratégie arrive en troisième lieu, car Goldberg soutient que l’enseignant doit d’abord avoir une idée des stratégies déjà utilisées par l’élève avant de lui en montrer de nouvelles.

À titre d’exemple, si l’enseignant remarque que plusieurs élèves sautent les mots qu’ils ne comprennent pas lorsqu’ils lisent, il pourrait choisir de modéliser ce qu’il fait lui-même lorsqu’il rencontre un mot qu’il ne connait pas en lisant (ex. relire la phrase, chercher des indices ou chercher le mot dans le dictionnaire).

En plus de permettre aux élèves de comprendre l’utilité de la stratégie, la modélisation leur fait voir que tout le monde peut rencontrer des obstacles en lisant. Utilisée lors de la lecture interactive à haute voix, cette stratégie permet aussi de montrer aux élèves comment utiliser les stratégies de lecture d’un texte à l’autre.

4. Le mentor

Lorsqu’un élève rencontre des difficultés, l’enseignant peut intervenir en lui proposant, par exemple, de lire un passage de nouveau. L’enseignant peut aussi mettre des mots sur ce qui pose problème à l’élève (ex. : « L’idée principale du texte n’est pas claire pour toi »). Il ne s’agit pas, toutefois, de résoudre le problème pour l’élève. Selon Goldberg, si l’enseignant intervient trop lorsque l’élève rencontre un obstacle, cela empêche l’élève de vivre « l’étincelle » qui survient lorsqu’il comprend par lui-même ce qu’il n’avait pas compris au départ.

L’enseignement explicite de la compréhension en lecture

Selon Goldberg, cette approche d’enseignement de la lecture s’inscrit bien dans un contexte d’ateliers, car ce dispositif permet aux élèves de lire chacun leur tour en compagnie de l’enseignant.

[Consultez l’article]

Image : © Monkey Business Images

Dernière modification : 25 avril 2017.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 4,67 sur 5)

Un commentaire

  1. Par Chedia Belaid Mhirsi le 27 avril 2017 à 1:58

    Je suis tout à fait d’accord avec l’idée de consacrer du temps à l’interaction avec les élèves etmontrer que chacun peur avoir des difficultés à géréer au moment de la lecture. Mais leur donner quelques repères tels que les concepts de thème-rhème pour commencer la lecture c’est important aussi.

    Dans la deuxième video, Goldberg introduit l’image du  »like a chicken » qui n’existe pas dans le texte et qui banalise le personnage du  »yellow bird » au lieu de souligner sa différence par rapport aux autres oiseaux, ce qui le rend exceptionnel et digne d’intérêt pour le lecteur.

    Commentaire inapproprié ?

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)