Le développement du sens spatial en mathématiques

À première vue, l’apprentissage de la géométrie peut paraitre simple : faire observer des figures et des solides aux élèves leur permettrait de comprendre certains concepts géométriques. Toutefois, selon la recherche, l’acquisition de connaissances géométriques et spatiales ne se ferait pas aussi facilement.

Une partie des difficultés liées à l’apprentissage de la géométrie impliquent le développement du sens spatial.

Patricia Marchand est professeure agrégée à l’Université de Sherbrooke. Elle se spécialise en didactique des mathématiques. Dans un texte publié dans le Bulletin de l’Association mathématique du Québec (Bulletin AMQ), elle explique comment se développe le sens spatial chez les élèves du primaire selon le modèle théorique de Van Hiele. Cet article s’appuie sur le contenu du texte de Marchand.

[Si vous utilisez un appareil mobile, cliquez ici]

[Consultez l’article]

Référence principale

Marchand, P. (2009). Le développement du sens spatial au primaire. Bulletin AMQ, Vol. XLIX, no 3, p. 63-79.

Pour d’autres articles, consultez notre
Dossier thématique sur l’enseignement des mathématiques.

Image : © Shutterstock / Indypendenz

Dernière modification : 24 novembre 2020.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

Un commentaire

  1. Par Julie le 4 avril 2017 à 21:45

    Toujours tellement pertinent!

    Commentaire inapproprié ?

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)