L’évaluation formative : une revue de l’évidence

Depuis les vingt dernières années, plusieurs recherches en éducation ont mis en lumière l’importance de l’évaluation formative : une forme d’évaluation complémentaire aux évaluations sommatives traditionnelles. Récemment, une équipe du Regional Educational Laboratory Central a procédé à une revue des résultats de 19 études ayant fait l’objet d’une sélection rigoureuse et portant sur l’effet de l’évaluation formative sur l’apprentissage de la lecture, de l’écriture et des mathématiques.

evaluation-formative

Shutterstock / Tom Wang

L’évaluation formative est un processus qui implique la collecte, l’interprétation et l’utilisation d’indices à propos de ce que les élèves apprennent et comment ils l’apprennent, dans le but de soutenir cet apprentissage.

En créant des « boucles de rétroaction » durant l’enseignement et l’apprentissage, l’évaluation formative a le potentiel de guider l’enseignant dans les ajustements à apporter auprès de l’élève au moment opportun du processus d’apprentissage.

Comment et pourquoi donner des rétroactions aux élèves?

Dans le cadre de leur revue, les chercheurs du Regional Educational Laboratory Central ont ciblé des études dans lesquelles l’évaluation formative avait été effectuée fréquemment pour guider l’enseignement au jour le jour ou semaine après semaine.

Cibler de façon précoce les besoins d’apprentissage est un facteur clé pour prévenir les difficultés d’apprentissage.

Les types d’évaluation formative

Dirigée par l’élève. L’élève évalue son propre travail (ou encore sa performance, les stratégies utilisées ou les progrès effectués) ou bien celui d’un pair. Il réfléchit aux informations provenant de cette évaluation et détermine quelles seront les prochaines étapes de l’apprentissage. L’autoévaluation, l’autorégulation et l’évaluation par les pairs sont des exemples de ce type d’évaluation formative.

Dirigée par autrui. Dans ce type d’évaluation formative, c’est un enseignant ou un ordinateur qui évalue le travail de l’élève (ou encore sa performance, les stratégies utilisées ou les progrès effectués). C’est également l’enseignant ou l’ordinateur qui détermine quelles seront les prochaines étapes de l’apprentissage.

Résultats de la revue

Chacune des études retenues par l’équipe de recherche rapportait des tailles de l’effet (effect sizes). L’analyse des études sur l’évaluation formative a montré une taille de l’effet moyenne de 0,26. Le « seuil de passage » établi par l’équipe de recherche était de 0,25. De manière générale, l’évaluation formative montrerait donc des effets modérément significatifs.

Si l’évaluation formative a montré des effets positifs sur la performance des élèves en lecture et en écriture, c’est en mathématique que les effets positifs étaient les plus marqués, avec une taille de l’effet moyenne de 0,36.

evaluation-formative

(Tableau tiré de Klute, Apthorp, Harlacher & Reale, 2017, p. 6).

Globalement, l’évaluation formative a montré de meilleurs résultats lorsqu’elle était dirigée par un adulte ou un ordinateur (effet de taille de 0,29, comparativement à un effet de taille de 0,20 pour l’évaluation formative dirigée par l’élève).

Toutefois, en mathématiques, les deux types d’évaluation formative ont montré des effets positifs marqués : la taille de l’effet moyenne pour l’évaluation dirigée par l’élève était de 0,45, et celle de l’évaluation dirigée par autrui était de 0,30.

En lecture, l’évaluation formative dirigée par autrui a montré des résultats nettement supérieurs à l’évaluation formative dirigée par l’élève, avec une taille de l’effet moyenne de 0,41, comparativement à -0,15.

Des outils d’évaluation formative des stratégies de lecture pour le secondaire

En écriture, la taille de l’effet moyenne pour l’évaluation formative dirigée par autrui était de 0,15. Les chercheurs n’ont pas été en mesure de déterminer l’efficacité de l’évaluation formative dirigée par l’élève en écriture, en raison du nombre trop restreint d’études à ce sujet.

Une seule étude ayant utilisé ce type d’évaluation formative en écriture a été retenue pour l’analyse. Dans cette étude, la taille de l’effet était de 0,63 (significativement positif). Les auteurs précisent toutefois que des recherches supplémentaires devraient être menées pour donner du poids à l’efficacité de l’évaluation formative par l’élève ou par un pair dans l‘apprentissage de l’écriture.

Somme toute, les résultats confirment l’effet généralement positif de l’évaluation formative sur l’apprentissage.

[Consultez l’article]

Référence principale

Klute, M., Apthorp, H., Harlacher, J., & Reale, M. (2017). Formative assessment and elementary school student academic achievement: A review of the evidence (REL 2017–259). Washington, DC: U.S. Department of Education, Institute of Education Sciences, National Center for Education Evaluation and Regional Assistance, Regional Educational Laboratory Central. Retrieved from http://ies.ed.gov/ncee/edlabs

Image : © Shutterstock / Tom Wang

Dernière modification : 28 mars 2017.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 3,33 sur 5)

Un commentaire

  1. Par Stéphane Côté le 5 avril 2017 à 10:16

    Selon est données les plus récentes de Hattie, les évaluations formatives sont plus puissantes que ce que vous indiquez (0,68 : http://visible-learning.org/nvd3/visualize/hattie-ranking-interactive-2009-2011-2015.html).

    Pour avoir mis en pratique dans mon continuum d’apprentissage, l’évaluation formative au primaire, corrigée par l’enseignant, est un jalon capital dans l’acquisition de la notion à apprendre.

    Commentaire inapproprié ?

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)