Persévérer grâce à la formation générale des adultes

Les statistiques révèlent qu’un nombre grandissant de personnes se tournent vers l’éducation des adultes pour obtenir leur diplôme d’études secondaires (MELS, 2009-2011). Cette formation répond-elle aux attentes de ces apprenants adultes? Il semblerait que oui, selon les résultats d’une étude menée dans un milieu rural du Bas-Saint-Laurent.

Shutterstock / ImageFlow

Shutterstock / ImageFlow

Dans un article publié dans la revue scientifique internationale en éducation Formation et profession, Marie Thériault, professeure adjointe à l’Université de Montréal, fait état des principaux résultats d’une recherche qu’elle a menée au sujet de la formation des adultes.

Les données de recherche ont été recueillies auprès de sept finissants d’un centre d’éducation des adultes du Bas-Saint-Laurent et de deux intervenants du même centre (une enseignante de français et une orthopédagogue).

Les résultats obtenus ont notamment permis de de dresser un portait assez positif de l’éducation des adultes du point de vue des apprenants.

[L]a recherche a mis en évidence que les adultes fréquentant la formation générale des adultes ont un profil de persévérance beaucoup plus qu’un profil de décrochage.

(Rousseau et coll., 2010, rapporté par Thériault, 2016)

Les avantages de la formation des adultes

Les résultats de l’étude de Thériault indiquent que les finissants de l’éducation aux adultes attribuent plusieurs avantages à cette formation.

Ces avantages ont été repris textuellement de l’article de Thériault (2016)

Il est possible de croire que les centres d’éducation des adultes agissent comme lieux de passage et lieux de transition d’une étape traumatisante (le parcours) à une étape de réparation (la formation générale des adultes)

Les apprenants accorderaient également de l’importance aux savoirs qu’ils acquièrent au cours de cette formation et percevraient d’un bon œil le travail et l’accompagnement des enseignants.

Les piliers de la réussite scolaire et éducative à l’éducation des adultes

Les résultats de la recherche de Thériault concordent avec ceux de Marcotte et ses collaborateurs (2010) ainsi que ceux de Rousseau et ses collaborateurs (2010), selon lesquels les apprenants à l’éducation des adultes apprécieraient l’enseignement reçu à l’éducation des adultes ainsi que le fait que cet enseignement soit individualisé.

[Consultez l’article]

 

Références

  • Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS). (2009-2011). Statistiques de l’éducation. Québec, QC : Gouvernement du Québec.
  • Rousseau, N., Théberge, N., Bergevin, S., Tétreault, K., Samson, G., Dumont, M., et Myre-Bisaillon, J. (2010). L’éducation des adultes chez les 16 à 18 ans : La volonté de réussir l’école… et la vie! Éducation et francophonie, 38(1), 154-177. http://dx.doi.org/10.7202/039985ar
  • Thériault, M. A. (2016). Apprendre et enseigner à la Formation générale des adultes : une recherche ethnopédagogique auprès de finissant-e-s et d’enseignantes. Formation et profession.

Image : © Shutterstock / ImageFlow et CandyBox Images

Dernière modification : 17 mars 2017.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Un commentaire

  1. Très intéressant !
    J’y crois fortement à la réussite de ces élèves qui fonctionnent mieux dans un système individualisé…
    À publiciser!

    Commentaire inapproprié ?

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)