Plus de peur que de maths

Mathématiques. Ce simple mot peut provoquer de l’inquiétude, du stress et même un sentiment d’impuissance chez certaines personnes. Ce phénomène attire l’attention des chercheurs, car il produit des effets psychologiques néfastes et des émotions négatives susceptibles de compromettre la réussite scolaire d’un étudiant.

peur-mathématiques

Selon ce numéro de PISA à la loupe, l’anxiété des mathématiques est répandue alors qu’un élève sur trois développe une aversion envers les maths. Les filles seraient davantage touchées.

Les enseignantes pourraient transmettre leur angoisse des mathématiques aux filles

Il apparaît que cette anxiété vis-à-vis des mathématiques est étroitement liée à la performance dans cette matière :

Une plus grande anxiété vis-à-vis des mathématiques est associée à de moins bons résultats dans cette matière, que ce soit entre les pays ou au sein de ces derniers.

La peur des mathématiques rend les élèves de première année anxieux

Les professionnels de l’éducation doivent se préoccuper du fait que la majorité des élèves éprouvent de l’anxiété vis-à-vis des mathématiques.

Comment aider ces élèves?

Les enseignants peuvent aider à faire diminuer le niveau d’anxiété de leurs élèves. Comme indiqué dans le rapport de l’OCDE, l’utilisation de pratiques d’évaluation formative par les enseignants est associée à une anxiété moindre vis-à-vis des mathématiques dans 39 pays et économies.

Il est recommandé, par exemple, de fournir une rétroaction aux apprenants en indiquant :

    • s’ils travaillent bien en mathématiques
    • leurs points forts et leurs points faibles
    • ce qu’ils doivent faire pour progresser

La peur des mathématiques

Plus les camarades de classe d’un élève sont bons en mathématiques, plus son anxiété vis-à-vis de cette matière est grande.

[Consulter l’article]

Dernière modification : 25 mai 2017.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)