En vedette

Un instrument d’évaluation des besoins pour les élèves dysphasiques

Parents et intervenants sont directement interpellés par le soutien  à apporter à l’enfant ou l’adolescent présentant une dysphasie ou un trouble du langage. Dans le cadre d’une étude visant à connaitre les besoins des jeunes dysphasiques de 4 ans à 15 ans, un instrument transdisciplinaire de mesure des habiletés et des besoins des enfants et adolescents dysphasiques et de leur famille a été élaboré.

dysphasie

par Bernard Michallet et Paul Boudreault

ÉBOS : un instrument informatisé d’évaluation des besoins

Une première version de cet outil a été expérimentée dans deux centres de réadaptation en déficience physique québécois ainsi que par l’Association québécoise de la dysphasie pendant une année. À la suite de cet exercice et des commentaires des utilisateurs (parents, gestionnaires et intervenants), une version améliorée de cet outil a été produite. Les 60 items de l’instrument sont répartis en six domaines d’activités: autonomie personnelle; communication; comportement; cognition, socialisation; connaissance de soi.

L’évaluation se fait conjointement par un intervenant et un parent (ou le jeune lui-même s’il en est capable), ce qui contribue à créer ou renforcer la relation de partenariat entre les divers acteurs.

ÉBOS existe en trois versions : la première est destinée aux enfants de 3 à 7 ans, la seconde à ceux de 8 à 11 ans et la troisième aux adolescents de 12 à 15 ans. Le traitement des informations génère un profil individualisé faisant ressortir les forces, faiblesses et besoins en vue de la préparation d’un plan d’intervention pouvant impliquer des professionnels de plusieurs disciplines en plus des parents. À cet effet, des stratégies d’intervention sont associées à chacune des habiletés observées et des besoins identifiés afin de guider parents et intervenants.

Une ressource bien utile

Un http://dysphasie.net/ permet de faire le lien entre les acteurs concernés afin d’offrir un suivi continu de l’évaluation et des stratégies d’intervention traduisant des besoins. En plus d’obtenir le profil des besoins d’un individu et de sa famille, ÉBOS permet également d’obtenir le profil des besoins d’un groupe d’individus, par exemple, celui des garçons dysphasiques de 6 ans d’une école donnée ou d’une région donnée. Cet http://dysphasie.net/ peut être utilisé en contextes scolaire ou de réadaptation en déficience physique ou encore en bureau privé par des professionnels de diverses disciplines tels qu’orthophonistes, psychologues, neuropsychologues, psychoéducateurs, ergothérapeutes, orthopédagogues, etc.

[Pour plus d'informations]

http://dysphasie.net/

Dernière modification : 1 mars 2016.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

2 commentaires

  1. Par DEMART-NIZET le 4 avril 2015 à 4:11

    Bonjour,

    Mon fils aurait 8 ans bientôt et un dans un Centre d’Audiophonologie et d’Education Sensorielle.
    Il a déjà des professionnels tels que orthophoniste bien entendu, mais aussi psychomotricienne, psy et commence à voir en libéral une orthophoniste

    Est-ce trop tard de faire une évaluation avec votre procédé ?

    Cordialement

    Commentaire inapproprié ?



     ou annuler

  2. Bonjour,

    Nous vous recommandons d’envoyer votre question directement aux responsables : info@dysphasie.net.

    En espérant que votre démarche soit fructueuse.
    Merci de nous suivre.
    Bruno Hubert, chargé de la veille et du RIRE

    Commentaire inapproprié ?



     ou annuler

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)