Quoi de neuf?

L’apprentissage actif améliorerait la performance aux examens

« Apprentissage actif » est aujourd’hui une expression à la mode qui évoque une technique pédagogique encourageant l’enseignement focalisé sur celui qui apprend, et non pas simplement sur le contenu. Il comprend tout ce qui implique les étudiants dans des activités ou réflexions autour de leur tâche.

Les données de l‘étude présentée ici fournissent des preuves empiriques qui démontrent l’efficacité de cette méthode.

Exam

L’étude qu’ont conduite Janice D. Yoder et Catherine M. Hochevar de l’University of Akron compare la performance d’étudiants aux mêmes questions à choix multiples d’un examen élaboré pour un cours de psychologie des femmes, donné lors des semestres de printemps de 2001, 2002, et 2003.

Et si on misait sur comment apprendre plutôt que quoi apprendre?

Des résultats univoques en faveur de l’apprentissage actif

Les résultats sont clairs et généralement constants :

Le contenu traité par des techniques d’apprentissage actif mène à des résultats plus élevés et moins variables aux items d’examens que le contenu traité avec des cours magistraux, des lectures seules, ou des présentations vidéo sans discussion.

Les retombées sur la pratique enseignante

Mesdames Yoder et Hochevar souhaitent que ces données poussent les enseignants à cibler certains contenus de cours qui seraient compatibles avec les approches d’apprentissage actif.

Prendre une part active dans ses apprentissages renforce la mémoire

Selon les auteures, l’élargissement de la gamme de techniques d’apprentissage actif est une étape cruciale. Elles précisent que ces approches peuvent aller de démonstrations élaborées, occupant une heure entière de cours, à de simples compléments de techniques utilisées auparavant, notamment :

Ces quelques techniques parmi le large éventail de possibilités encouragent l’implication des étudiants, ce qui est susceptible de mener à une meilleure performance dans les cours.

[Consulter l'article]

 

Creative Commons Creative Commons Attribution 2.0 Generic License  albertogp Freepik

Dernière modification : 24 mars 2015.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)