Quoi de neuf?

Sentiment d’efficacité personnelle et réussite scolaire au collégial

Selon Nancy Gaudreau, professeure-chercheuse à l’Université Laval, les croyances d’efficacité personnelle exercent un important rôle sur les choix, les comportements et la motivation des étudiants. Une attention toute particulière au soutien du développement du sentiment d’efficacité personnelle s’avère donc essentielle au collégial.

sentiment-efficacite-collegial

Dans son article publié dans la revue Pédagogie collégiale, la professeure en adaptation scolaire propose aux enseignants et aux professionnels œuvrant au soutien à la réussite des étudiants du collégial des moyens simples et concrets qui permettent de favoriser le développement du sentiment d’efficacité personnelle des étudiants, contribuant ainsi à leur réussite scolaire.

À partir de leurs expériences cognitives, sociales, physiologiques et affectives en milieu collégial, les étudiants se forgent peu à peu une perception de leurs propres aptitudes favorisant la réussite de leurs études.

L’illusion d’incompétence : un biais négatif lourd en conséquences

S’appuyant sur les fondements de la théorie de l’autoefficacité de Bandura, Nancy Gaudreau invite les pédagogues à proposer des activités de formation qui :

  • offrent aux étudiants des défis réalistes et stimulants;
  • encouragent les étudiants à persévérer et à croire en leur potentiel;
  • exploitent le modelage par les pairs et les partages d’expériences;
  • se réalisent dans un climat de bien-être.

[Consulter l'article]

 

Creative Commons Creative Commons Attribution-Noncommercial-Share Alike 2.0 Generic License Y-Blue

Dernière modification : 29 février 2016.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 4,50 sur 5)

2 commentaires

  1. J’enseigne en France et pratique depuis 20 ans la pédagogie positive et la bienveillance envers mes élèves et étudiants de tous niveaux et âges.
    Ici le décrochage scolaire est important également et est souvent dû, non pas à un manque de capacités, mais à une perte de motivation des élèves et un cruel manque d’estime de soi. Beaucoup se trouvent « nuls » et incapables. A nous professeurs, de les valoriser et de leur prouver qu’ils peuvent atteindre leurs objectifs.
    Quel beau métier que le nôtre :-)

    Commentaire inapproprié ?



     ou annuler

  2. Par Colas Chantal le 3 juillet 2016 à 18:01

    D’accord avec vous même si je nuance : je trouve aussi que beaucoup d’élèves s’enferment dans cette notion de  » nullité » car elle permet aussi de rester dans sa « zone de confort » et de ne pas faire d’efforts pour en sortir, par peur de l’inconnu, peur de  » rater »… Mais c’est notre boulot, à nous, les profs, que de les mettre en confiance tout en les incitant à sortir de soi…
    (Chantal Colas- professeur de français en collège rural)

    Commentaire inapproprié ?



     ou annuler

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)