De la motivation à l’engagement

Que se passe-t-il donc entre le début d’une session, où les étudiants sont enthousiastes et motivés, et sa fin, où plusieurs ont perdu de l’intérêt et traînent de la patte? L’auteure de cet article explique qu’il faut explorer du côté de l’engagement, concept lié à la motivation, mais qui embrasse bien d’autres réalités.

engagement_motivation

Dans cet article paru dans la revue Pédagogie Collégiale, Séverine Parent, doctorante au Département d’études sur l’enseignement et l’apprentissage de la Faculté d’éducation de l’Université Laval, trace un portrait précis de l’engagement des étudiants, tant dans sa forme affective, comportementale que cognitive.

La motivation est la force qui pousse l’apprenant à faire le premier pas vers l’action. L’engagement est celle qui le propulse, l’amène à faire le deuxième pas et les suivants.

La motivation et l’engagement sont donc intimement liés, la motivation constituant le déclenchement du processus d’engagement. Alors que la motivation est la disposition et la préparation à l’action, l’engagement possède un attribut qualitatif que la motivation n’a pas; il implique la participation active.

Le collégial et l’adaptation à la charge de travail

Définition et dimensions

Dans l’article, l’engagement se définit comme étant « l’interrelation entre l’importance qu’un individu accorde aux études et à la vie au collège, l’effort qu’il consent pour l’acquisition du savoir et les liens qu’il établit et entretient avec son environnement. »

  • L’engagement affectif s’incarne dans les intérêts et valeurs de l’apprenant.
  • L’engagement comportemental se manifeste par l’adhésion aux exigences scolaires et la participation à la vie de l’institution.
  • L’engagement cognitif renvoie à l’utilisation de stratégies par les apprenants et leur comportement à l’égard du savoir.

La voie de la réussite, la voix des étudiants

Un aspect à ne pas négliger

L’auteure convient que l’engagement est un phénomène complexe et multidimensionnel, mais souligne sa grande importance dans la réussite éducative et donc la nécessité de s’y attarder en tant que professeur.

Une attention particulière devrait donc être consacrée à la mise en place de contextes d’apprentissage suscitant l’engagement des apprenants. L’auteure suggère de proposer des activités intéressantes, diversifiées et qui ont une importance dans la vie des apprenants.

[Consulter l’article]

 

Creative Commons Creative Commons Attribution 2.0 Generic License StockMonkeys

Dernière modification : 30 mai 2017.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)