Lecture et vocabulaire vont de pair

Il n’est pas rare que les adultes incitent les jeunes peu portés vers les livres à lire davantage. C’est que les bienfaits de la lecture sont reconnus, notamment l’augmentation du vocabulaire. Les résultats d’une étude britannique de la Institute of Education apportent toutefois une nuance importante.

lecture_vocabulaire

Cette étude d’envergure a collecté des données provenant de 9 400 participants anglais de 10, 16 et 42 ans en plus d’analyser des données provenant de l’étude de cohorte anglaise de 1970.

Les résultats rapportés dans cet article confirment que les individus qui lisent de manière régulière pour le plaisir à l’âge de 10 ans performent mieux à des tâches de vocabulaire au début de la quarantaine que ceux qui ne lisent pas.

La lecture en bas âge a donc effectivement une influence positive sur le vocabulaire d’un individu sur le long terme, pourvu que ce soit fait dans le plaisir.

La lecture aux enfants pour l’apprentissage de l’anglais

Des habitudes bien ancrées dès l’enfance

Selon les chercheurs Alice Sullivan and Matt Brown, ces résultats s’expliqueraient par le fait que les jeunes liseurs continuent de lire à l’âge adulte. C’est donc le développement de bonnes habitudes de lecture à un jeune âge qui est garant d’un riche vocabulaire.

[Consulter l’article]

 

by-nc-sademandaj

Dernière modification : 2 décembre 2014.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

2 commentaires

  1. Par Danielle Larivière le 3 décembre 2014 à 11:40

    Bonjour,
    un petit mot pour vous informer que je me désabonne de l’infolettre quotidienne, mais que je poursuis l’utilisation de votre site par le biais de mots-clés lorsque nécessaire.

    Merci pour votre excellent travail d’information !

    Danielle Larivière

    Commentaire inapproprié ?

  2. Par Bruno Hubert le 3 décembre 2014 à 11:43

    Bonjour Madame Larivière,

    Sachez qu’il est toujours possible de revoir vos préférences d’abonnement pour l’infolettre : http://rire.ctreq.qc.ca/abonnement/

    Nous vous conseillons l’infolettre hebdomadaire « Tous les sujets » qui sera complètement revue très bientôt!

    Merci de nous suivre.
    Bruno Hubert, chargé de la veille et du RIRE

    Commentaire inapproprié ?

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)