Les drogues dites « intelligentes » ne rendent pas plus intelligents

Au Royaume-Uni, un étudiant sur cinq aurait pris le stimulant Modafinil pour améliorer son étude et ses chances de réussite aux évaluations. Une nouvelle recherche sur les effets de ce médicament a toutefois montré que les étudiants en bonne santé risquent plutôt de voir leur performance diminuée par cette drogue.

drogues_intelligence

L’étude conduite par Dre Ahmed Dahir Mohamed à la School of Psychology de l’University of Nottingham Malaysia Campus et publiée dans le journal PLOS ONE révèle en effet que cette drogue a des effets négatifs chez les personnes en santé.

Méthodologie et résultats

Trente-deux participants sous l’effet du Modafinil ainsi que 32 autres participants ayant pris un placebo ont effectué une tâche neuropsychologique au cours de laquelle ils étaient invités à répondre à la fois rapidement et avec précision.

Les résultats démontrent que le médicament a ralenti le temps de réaction des participants, a altéré leur capacité à réagir dans les limites de temps tout en n’améliorant pas leur performance à la tâche.

Les pilules de l’intelligence : un danger pour les jeunes

Un stimulant qui ne convient pas à tous

Selon Dre Mohamed, cela corrobore les données d’études antérieures suggérant que les psychostimulants améliorent la performance des personnes se situant à l’extrémité inférieure du spectre de la cognition alors qu’ils altèrent le rendement des personnes en santé et qui fonctionnent déjà à un niveau cognitif optimal.

Il semble donc que le Modafinil n’est pas utile pour les personnes en bonne santé, allant jusqu’à nuire à leur capacité de réponse. Ce serait les individus atteints d’une sorte de carence sur le plan créatif qui bénéficieraient des effets de cette drogue.

[Consulter l’article]

 

Creative Commons Creative Commons Attribution-Share Alike 2.0 Generic License quinn

Dernière modification : 9 décembre 2014.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)