Quoi de neuf?

Le « sexting »

L’utilisation croissante et parfois peu prudente des téléphones intelligents et des nouvelles applications telles Snapchat amène inévitablement un nouveau phénomène de plus en plus populaire chez les adolescents : le « sexting ».

sexting

Eric Rice et son équipe de chercheurs sont les premiers à s’être penchés sur la question du sexting. Les chercheurs de l’Université de Southern California ont voulu savoir si le sexting est associé aux activités sexuelles et aux comportements sexuels à risque chez les adolescents.

Le sexting

Le terme « sexting », formé des deux mots anglais « sex » et « texting » consiste à envoyer ou recevoir des messages textuels ou des images sexuellement explicites par téléphone cellulaire. Ces messages sont appelés des « sextos ».

L’étude

Les réponses à un sondage complété par 1 173 adolescents ont été utilisées pour l’enquête. Les participants, âgés entre 10 ans et 15 ans, fréquentaient les écoles secondaires de Los Angeles. Les adolescents étaient questionnés sur plusieurs sujets :

  • Leurs caractéristiques démographiques
  • Le sexting
  • Leurs comportements sexuels
  • Leur utilisation des technologies

Les résultats

 Après leurs analyses, les chercheurs ont constaté que :

  • 20 % des étudiants ayant un téléphone pouvant recevoir des messages déclarent recevoir des sextos.
  • 5 % des étudiants déclarent avoir envoyé des sextos.
  • Les étudiants qui mentionnent envoyer des textos au moins 100 fois par jour sont plus susceptibles de déclarer envoyer et recevoir des sextos et être actifs sexuellement.
  • Les étudiants qui envoient et reçoivent des sextos sont plus susceptibles de déclarer être actifs sexuellement.

Téléphone intelligent rime-t-il avec enfant intelligent?

Les recommandations

Les chercheurs recommandent au médecin d’aborder le sujet du sexting avec les jeunes adolescents puisque l’initiation sexuelle précoce est reliée à des taux plus élevés d’infections transmissibles sexuellement et aux grossesses chez les adolescentes.

De plus, ils mentionnent que le sexting et les risques associés devraient être un sujet inclus dans les programmes d’éducation à la sexualité dans les écoles.

[Consulter l’article]

Le RIRE vous propose ces ressources :

Pensez cybersécurité

« Courriels, réseaux sociaux ou achats en ligne — Internet est le lien qui dirige vers à peu près tout. Voilà pourquoi la sécurité en ligne ne devrait jamais quitter notre esprit. »

Votre adolescent et son téléphone mobile

« Guide gratuit permettant aux parents d’accompagner leur adolescent dans un usage quotidien responsable du téléphone mobile. »

Creative Commons Creative Commons Attribution-Noncommercial-Share Alike 2.0 Generic License   by  danielfoster437

Dernière modification : 16 novembre 2014.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)