Quoi de neuf?

Activités parascolaires : une route vers l’université?

Cheerleading, basketball, théâtre, yoga, club d’échecs, etc. Les activités offertes aux étudiants sont nombreuses et diversifiées tant à l’école que dans leur communauté.

La participation à ces activités permet d’enrichir les relations interpersonnelles entre les élèves, mais serait-il vrai d’affirmer qu’elle peut également améliorer la persévérance et la réussite scolaires? Un chercheur présente une découverte importante à ce sujet.

Activités parascolaires

« La participation à des activités parascolaires pendant les années du secondaire est associée à une plus grande probabilité de fréquenter l’université. » 

C’est ce que François Poulin, professeur de psychologie à l’Université du Québec à Montréal, a découvert lors de son étude longitudinale auprès de 400 élèves. Dans le cadre de sa recherche, il a étudié les effets réels de la participation à des activités parascolaires pendant le secondaire sur la persévérance et la réussite scolaires chez les jeunes du secondaire, du cégep et de l’université.

Chaque type d’activités parascolaires supplémentaire auquel le jeune participe pendant le secondaire augmente de 40 % les probabilités qu’il fréquente l’université.

Selon le chercheur, la participation à une diversité d’activités parascolaires favoriserait l’acquisition d’une plus vaste gamme d’expériences, d’habiletés et de compétences, car les élèves sont exposés notamment à différents groupes de pairs et à différentes sous-cultures d’activités.

La situation au cégep

Tandis que près de 80 % des élèves du secondaire participent à des activités parascolaires, la participation à ces activités chute au cégep. En effet, seulement 35 % des élèves y pratiquent une activité quelconque. Selon le chercheur, cette baisse pourrait s’expliquer en raison des exigences scolaires accrues et du temps consacré à un emploi rémunéré.

Les bienfaits des activités parascolaires au cégep sont toutefois mitigés. En effet, bien que les chances d’obtenir un DEC ne sont pas compromises, les élèves inscrits à un programme technique auraient de moins bons résultats scolaires lorsqu’ils participent à des activités parascolaires.

Promotion des activités au secondaire

Pour encourager les études universitaires, le chercheur mentionne que la participation à des activités parascolaires doit être promue. La promotion pendant le secondaire « devrait insister sur l’importance de participer à une diversité d’activités parascolaires et devrait favoriser cette participation autant dans la communauté qu’à l’école ».

Cette recherche est présentée dans le 10e numéro du Bulletin Objectif Persévérance et Réussite du MELS. Dans ce numéro, d’autres recherches sur les thèmes de la persévérance et de la réussite scolaires sont présentées.

 

[Consulter l’article]

 

Creative Commons Attribution-Noncommercial-Share Alike 2.0 Generic License  by  Marco Crupi Visual Artist

Dernière modification : 9 janvier 2015.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 4,25 sur 5)

Un commentaire

  1. Les trois derniers hyperliens au bas de la page sont malheureusement brisés.

    Commentaire inapproprié ?



     ou annuler

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)