Quoi de neuf?

Santé et bien-être négligés à l’école

Le rendement scolaire étant au cœur des préoccupations éducatives, des experts anglais s’inquiètent de la santé et du bien-être des jeunes à l’école.

So happy =) by horizontal.integration, on Flickr Chris Bonell et ses collègues de l’Institute of Education à la London University déplorent le fait que la politique éducative d’Angleterre encourage encore les écoles à maximiser la performance académique des élèves aux dépens de leur bien-être global, leur développement personnel et leur santé.

Un système qui favorise les doués

Dans cet article, le professeur de sociologie et de politique sociale met en garde que certaines écoles négligent non seulement la santé de leurs élèves, mais y nuisent en s’intéressant davantage aux ​​élèves doués et en délaissant leurs pairs.

L’enseignement par évaluation, répandu dans les systèmes scolaires actuels, peut nuire à la santé mentale des jeunes en accordant une grande importance à la performance.

Des pistes de solution

Les experts soulignent un nombre croissant de preuves suggérant que la promotion du bien-être et du développement global des élèves bénéficie également à leurs apprentissages scolaires.

En somme, les écoles doivent bien sûr transmettre le savoir académique et les habiletés cognitives aux jeunes, mais également les connaissances et aptitudes dont ils auront besoin pour promouvoir leur propre santé physique et mentale, leur assurant une entrée réussie dans la cour des grands.

[Consulter l'article]

 

Creative Commons Attribution-Noncommercial-Share Alike 2.0 Generic License horizontal

Dernière modification : 7 janvier 2015.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)