Commencer l’école 30 minutes plus tard rendrait les ados en forme et heureux

Tous les parents d’ados le savent, cette période est caractérisée par une tendance à se coucher et se lever plus tard. Mais si les ados ont tendance à dormir tard le matin, c’est que leur corps le veut ainsi. Alors, pourquoi leur faire débuter l’école très tôt le matin?

first step to success by cjdjkobe, on Flickr Julie Boergers, psychologue et spécialiste du sommeil au Bradley Hasbro Children’s Research Center a conduit une étude révélant qu’un début des classes plus tardif le matin était lié à une amélioration du sommeil et de l’humeur des adolescents. 

Tel que rapporté dans cet article, dans son rapport intitulé Later School Start Time is Associated with Improved Sleep and Daytime Functioning in Adolescents et publié dans le Journal of Developmental & Behavioral Pediatrics, l’auteure affirme que :

La plupart des adolescents subissent un changement biologique; ils passent à un cycle veille sommeil plus tardif, ce qui peut rendre le début des cours tôt le matin particulièrement ardu. (traduction libre)

En effet, vers l’âge de 12 ans, un changement brusque dans le cycle hormonal fait que les jeunes s’endorment tardivement, entre 23 heures et 1 heure du matin et ouvrent l’œil naturellement entre 9 et 10 heures. Ce phénomène très précis s’appelle le retard de phase.

Selon l’étude de Boergers, le fait de retarder le début des cours le matin d’aussi peu que 30 minutes aurait une grande incidence sur les habitudes de sommeil des jeunes.

En effet, une augmentation significative de la durée de sommeil les soirs d’école a été observée chez les participants, le pourcentage d’élèves bénéficiant de huit heures ou plus de sommeil sur une nuit d’école ayant bondi de 18 à 44%. La somnolence de jour, une humeur dépressive et le recours à la caféine ont tous considérablement réduit à la suite du délai imposé au début des cours pendant l’expérimentation.

Boergers est d’avis que ces résultats ont d’importantes implications pour les politiques scolaires:

Si nous adaptons les horaires des écoles aux rythmes circadiens des adolescents, nous aurons des étudiants qui seront plus alertes, plus heureux, plus disposés à apprendre et qui ne dépendront pas de la caféine ou de boissons énergisantes simplement pour garder les yeux ouverts en classe.

[Consulter l’article]

 

Creative Commons Attribution 2.0 Generic License cjdjkobe

Dernière modification : 8 janvier 2015.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (8 votes, moyenne: 3,50 sur 5)

Un commentaire

  1. Par Jean Tardif le 8 avril 2016 à 15:15

    Je suis d’accord!

    Commentaire inapproprié ?

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)