Quoi de neuf?

Angleterre: quelle forme pour la réforme?

London School Girls walking down

Sachant que l’échec scolaire chez les enfants peut avoir de sérieuses répercussions sur leur vie future, le système d’éducation d’Angleterre est actuellement en cours de réforme étendue et généralisée. Afin d’assurer des changements adaptés, le Centre for Social Justice a produit un rapport visant à cibler les domaines sur lesquels la réforme devra se concentrer.

Sous l’angle des enfants et des familles les plus touchées, le rapport intitulé Requires Improvement se concentre sur 5 grands thèmes: la préparation pour l’école, la réforme de l’école, l’enseignement, le leadership et la formation continue.

Retard de développement

Le rapport révèle notamment que de nombreux enfants commencent l’école avec d’importantes lacunes sur le plan des habiletés sociales et de la communication. En effet, les auteurs citent de nombreux cas d’enfants de 4 ans qui accusent un retard de développement marqué. Certains d’entre eux ne connaissent pas leur propre nom et ont du mal à parler à leur arrivée à l’école.

Ce retard est si prononcé que même après un an de scolarité, 6% des garçons ignorent toujours que le code écrit se lit de gauche à droite et de haut en bas. Plus encore, 12% des enfants ne savent pas écrire leur nom et 10% sont décrits comme étant « si antisociaux qu’ils sont dangereux pour autrui ».

Facteur de risque

Pour cette minorité significative très affectée, l’échec scolaire peut créer des ravages. Très rapidement, plusieurs se retrouvent sur les terrains glissants de la pauvreté, de la criminalité, de l’isolement social et de l’inactivité professionnelle.

Ceci illustre l’importance d’une intervention précoce plus répandue et efficace. L’équipe du Centre for Social Justice prévoit développer, au cours de la prochaine année, des idées permettant à la réforme de l’éducation de transformer à la fois les expériences de ces enfants les plus pauvres ainsi que le travail des écoles dans les quartiers anglais les plus défavorisés.

En attendant la suite, le rapport souligne l’importance de la participation de la famille dans la préparation des enfants pour l’école, indiquant que si les parents participent à l’éducation de leur enfant, leur réalisation augmente de 15%, indépendamment de la classe sociale de la famille.

 [Consulter le rapport]

 

Creative Commons Attribution-Noncommercial-Share Alike 2.0 Generic License Marionzetta

Dernière modification : 28 octobre 2016.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)