Quand la créativité et la musique dépassent le handicap

Teaching by nathanrussell, on Flickr

La pratique de la musique, ou autres activités artistiques, influence le développement personnel et le comportement d’un individu. La musique devient d’ailleurs un outil privilégié dans le travail social, entre musicothérapie et séances de relaxation ou de médiation musicale.

La musicothérapeute-psychopédagogue Sylvie Ouellet, qui se spécialise dans l’adaptation scolaire, est d’avis que les interventions pédagogiques auprès de l’enfant fragile ou de l’élève à risque s’appuient trop souvent sur un savoir théorique.

Les bienfaits de l’approche psychomusicale

Désireuse d’accorder davantage de considérations à la personnalité de l’enfant et aux caractéristiques pouvant signaler un possible talent à développer, la professeure en sciences de l’éducation à l’UQTR a mené un projet de recherche qui a permis de montrer que « l’utilisation de la musique à des fins de pédagogie créative entraîne des effets positifs sur le développement des enfants polyhandicapés. »

Dans cet article sont rapportés les bienfaits de cette approche psychomusicale dont le but ultime est « d’amorcer un état de bien-être, une communication expressive, un sentiment d’autodétermination et de confiance en soi chez les enfants handicapés ». Selon la chercheure, ces progrès facilitent le contact avec l’autre et l’environnement et servent la construction du lien social.

Music Therapy for children by José Goulão, on Flickr

« Très limités par leurs handicaps, ces enfants sont peu spontanés. La musique leur fournit une solution de rechange là où s’arrêtent les mots, car elle demeure un langage universel qui parle à tout le monde. Elle fournit aux enfants polyhandicapés des outils supplémentaires pour communiquer.»

Il ressort de l’étude que l’utilisation de la musique favorise «  l’épanouissement de l’enfant handicapé, en tant qu’apprenant à part entière, la musique procurant un cadre d’intervention pédagogique riche en expériences de plaisir, de réussite et d’interactions. »

[Consultez l’article]

 

Creative Commons Attribution 2.0 Generic License by nathanrussell and José Goulão

Dernière modification : 2 juin 2017.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)