Les élèves handicapés peuvent avoir accès aux tablettes grâce au prototype Access4Kids

hgImageImaginez ne pas pouvoir contrôler facilement une tablette numérique. Les nouvelles technologies tactiles vous seraient désormais inutiles. En fait, c’est la réalité que vivent les enfants atteints de troubles neurologiques comme la paralysie cérébrale.

Leur déficience de motricité rend difficile la coordination des mains, des poignets et des doigts. Par conséquent, ces enfants manquent l’agilité nécessaire pour effectuer toutes les manipulations nécessaires pour utiliser un écran tactile.

En réponse à cette situation, Ayanna Howard, professeur en génie électrique et informatique à Georgia Tech, et Hae Wong Park, diplômée universitaire, ont crée Access4Kids. Ce prototype utilise un détecteur qui traduit les mouvements caractéristiques des enfants atteints de troubles neurologiques.

Texte traduit et adapté de Device Helps Children with Disabilities Access Tablets, publié sur Georgia Tech.

L’impact de Access4Kids serait important, car plus de 200 000 élèves d’écoles publiques aux États-Unis souffrent d’un handicap orthopédique et sont incapables d’utiliser des tablettes numériques. L’appareil permettrait aux enfants souffrant d’une déficience de motricité fine d’accéder à des applications telles que Facebook et YouTube, ainsi qu’à des applications spécialisées et thérapeutiques.

L’enfant peut ajuster l’appareil autour de son avant-bras ou le placer sur le bras de son fauteuil roulant. Il est ainsi en mesure de frapper les détecteurs magnétiques ou de les faire glisser avec son poing.

Vidéo sur le prototype

Par ailleurs, l’équipe de recherche prépare présentement un second prototype qui promet davantage de flexibilité. Ce prototype comprendra des détecteurs sans fil qui seront installés à tous les endroits où l’enfant est en mesure de frapper, comme un pied ou sur le côté de la tête.

L’appareil a reçu de nombreuses critiques positives. Il a été finaliste à une récente compétition commanditée par Intel et a été présenté au consulat britannique avant les Jeux Paralympiques de 2012. Access4Kids a aussi reçu une subvention de démarrage par Atlanta Pediatric Device Consortium.

Consulter l’article

Dernière modification : 16 janvier 2017.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)