Comment se porte la lecture chez les élèves canadiens du primaire ?

téléchargement (5)Le Conseil des ministres de l’Éducation (Canada) a publié un document intitulé PIRLS 2011 Le contexte au Canada mettant en lumière les résultats canadiens du Programme international de recherche en lecture scolaire.

Ce document permet de comparer les résultats des provinces du Canada et de l’ensemble du pays au PIRLS et de les comparer aussi à la situation des autres pays. Selon les résultats, le Canada se situe en assez bonne position par rapport aux autres nations. En effet, il semble que les élèves y aient un rendement supérieur à celui de la plupart des pays participants.

Si on s’intéresse de plus près aux résultats des provinces, la Colombie-Britannique a obtenu des résultats supérieurs à la moyenne du pays. Quant au Québec, il se trouve avec le Nouveau-Brunswick francophone parmi les provinces les moins performantes du Canada. L’étude permet également d’affirmer que les filles ont plus de facilité que les garçons en lecture et ce, dans toutes les provinces du Canada.

Pendant 10 ans, des données ont été amassées et analysées dans le but d’établir le portrait des élèves des premières années du primaire quant à leur rendement en lecture. Environ 325 000 élèves ont participé au PIRLS à travers le monde en 2011. La participation s’élève à 23 000 uniquement pour le Canada. Des données ont également été recueillies auprès des parents, des directions d’école et des enseignants par le biais de questionnaires. Le programme s’intéresse à trois aspects précis de la lecture chez les élèves participants :

  • les buts de la lecture;
  • le processus de compréhension;
  • les comportements et attitudes à l’égard de la compréhension de l’écrit.

Le document présente une foule d’informations permettant d’avoir une vue d’ensemble sur la lecture scolaire. Les lecteurs y trouveront des détails entre autres au sujet de la lecture dans le domicile familial, des attitudes des élèves en lien à la lecture à l’intérieur et à l’extérieur de l’école ou encore des ressources et activités en classe.

[Consulter le document (PDF)]

Dernière modification : 19 janvier 2015.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 4,00 sur 5)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)