Quoi de neuf?

L’activité physique bénéfique aux enfants avec un TDAH

Texte traduit et adapté de Exercise may lead to better school performance for kids with ADHD, publié sur EurekAlert

Selon une étude menée aux Michigan (É.-U.), les enfants avec un trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH) qui feraient quelques minutes d’exercice avant un cours auraient de meilleurs résultats scolaires. Les chercheurs ont montré que grâce à l’activité physique, ces élèves arrivaient à se concentrer plus facilement.

Le chercheur Matthew Pontifex de la Michigan State University a réparti 40 élèves de 8 à 10 ans, dont la moitié étaient atteints d’un TDAH, dans deux groupes. Pour l’expérimentation, les élèves du premier groupe ont dû courir ou faire de la marche rapide sur un tapis roulant. Les élèves du second groupe ont lu en position assise pendant 20 minutes. Par la suite, les enfants ont passé un test mathématique et un test de compréhension de lecture. Ils ont aussi joué à un jeu d’ordinateur dans lequel ils devaient ignorer les stimuli visuels afin de déterminer rapidement dans quelle direction un poisson nageait.

Les résultats ont montré que les enfants qui avait fait de l’exercice ont mieux réussi aux tests. En ce qui concerne le jeu d’ordinateur, ceux ayant un TDAH ont été plus en mesure de ralentir après avoir fait une erreur afin d’éviter de la faire à nouveau, ce qui constitue un défi important pour les personnes présentant ce trouble.

Selon le chercheur, cette étude suggère que l’exercice physique pourrait être utilisée dans le traitement non pharmaceutique du TDAH. Bien que les médicaments se soient révélés grandement efficace des millions d’enfants américains d’âge scolaire, un nombre croissant de parents et médecins s’inquiètent des effets secondaires et des couts des médicaments. L’activité physique pourrait éventuellement faire partie du traitement de ce trouble.

Toutefois, d’autres chercheurs ont constaté que les enfants atteints d’un TDAH sont moins susceptibles d’être actifs physiquement ou de pratiquer un sport. À l’issue de son étude, Pontifex recommande au personnel scolaire d’encourager l’exercice physique des élèves. Il espère que sa prochaine recherche sur le sujet lui permettra de prouver que les élèves avec un TDAH pourront tirer profit des cours d’éducation physique pour leur réussite scolaire.

[Consulter l’article]

Dernière modification : 14 janvier 2015.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

3 commentaires

  1. [...] TDAH Get flash to fully experience Pearltrees L’activité physique bénéfique aux enfants avec un TDAH Texte traduit et adapté de Exercise may lead to better school performance for kids with ADHD , [...]

    Commentaire inapproprié ?



     ou annuler

  2. Merci pour avoir mis en lumière cette étude.
    J’aime l’idée de réconcilier l’activité physique avec le reste des activités « intellectuelles » des enfants. A ce sujet les travaux de John Médina sont intéressants: http://wp.me/p2mzNG-ec

    Commentaire inapproprié ?



     ou annuler

  3. Par Monique Clermont le 2 novembre 2015 à 19:38

    Bonjour, j’abonde dans le sens de l’article et j’ajouterais qu’il existe des méthodes éducatives qui préconise le mouvement afin de faciliter l’apprentissage.
    De nombreux thérapeutes: orthopédagogues, ergothérapeutes, chiropraticien, enseignants, massokinésithérapeutes, parents, etc se forment à ces techniques.
    Le Brain Gym est une série de 26 mouvements (on peut en faire que quelques-uns à la fois) qui stimulent la communication entre les 2 hémisphères du cerveau et par le fait même donne l’accès à tout notre potentiel. Souvent en situation de stress l’accès à toutes nos capacités est limité, le Brain Gym permet de diminuer le stress .
    Les Mouvements rythmiques ( RMT) sont basés sur les réflexes archaïques, ces mouvements automatiques que font les bébés et qui sont déclenchés par des stimuli internes/externes. spécifiques. On a constaté que chez certains adultes et enfants ces réflexes sont encore actifs ou ne se sont pas développés . Cela peut avoir comme conséquence un manque de tonus musculaire, des retards au niveau moteur et un manque de communication au niveau des aires du cerveau , entraînant par le fait même des difficultés d’apprentissage.Le but du RMT est de connecter les zones du cerveau par des mouvements rythmiques qui seront faits au quotidien pendant un certain temps.
    Les 2 méthodes éducatives ont beaucoup de succès!

    Commentaire inapproprié ?



     ou annuler

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)