Quoi de neuf?

Nuit blanche : stratégie d’étude efficace ?

images (23)Texte traduit et adapté de Cramming for a test ? Don’t do it, say UCLA researchers, publié par Mark Wheeler sur le site d’UCLA Newsroom le 22 août 2012.

Lors des examens, il n’est pas rare de voir plusieurs élèves cernés avec un café à la main. Il n’est pas rare non plus d’entendre certains d’entre eux raconter qu’ils ont passé la nuit à étudier pour se préparer. Évidemment, passer des nuits blanches à étudier n’est pas recommandé. Une étude s’est penchée sur la question et permet d’affirmer que le sommeil est primordial pour réussir les examens.

En effet, un groupe de chercheurs de l’Université de la Californie ont découvert que sacrifier le sommeil pour du temps supplémentaire d’étude est contreproductif. Personne ne nie que réviser pendant plusieurs heures soit efficace pour obtenir de bons résultats scolaires. Au contraire. Cependant, cela ne doit pas se faire au détriment du sommeil. Même si un étudiant consacre de nombreuses heures quotidiennement à son étude, s’il le fait un soir en sacrifiant des heures de sommeil, il aura de plus fortes chances de faire face à des problèmes académiques le lendemain.

L’étude de l’UCLA a observé 535 adolescents du deuxième cycle du secondaire. Chacun d’eux devait remplir un journal en mentionnant ses habitudes de sommeil et d’étude et indiquer s’ils remarquaient deux problèmes : un problème de compréhension en classe ou une faible performance lors d’un test ou d’un devoir.

Comme les chercheurs ont pu relier le manque de sommeil aux problèmes académiques dans certaines de leurs observations, ils formulent quelques recommandations pour les élèves:

- éviter de sacrifier le sommeil pour du temps d’étude ;
- avoir un horaire d’étude régulier ;
- utiliser le temps de cours de manière efficace ;
- si nécessaire, couper dans les activités moins essentielles.

[Consulter l’article]

Dernière modification : 12 janvier 2015.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 2,00 sur 5)

2 commentaires

  1. [...] Nuit blanche : stratégie d’étude inefficace [...]

    Commentaire inapproprié ?



     ou annuler

  2. [...] DAEllisTexte traduit et adapté de Cramming for a test ? Don’t do it, say UCLA researchers, publié par Mark Wheeler sur le site d’UCLA Newsroom le 22 août 2012.  [...]

    Commentaire inapproprié ?



     ou annuler

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)