Quoi de neuf?

Les technologies mobiles au service des enseignants

images (4)Texte traduit et adapté de Mobile Learning for Teachers in North America, publié sur le site de l’UNESCO le 13 juillet 2012.

L’UNESCO a récemment publié un dossier sur l’apprentissage mobile où sont présentées les différentes possibilités qu’offrent les technologies mobiles aux enseignants.

Les enseignants participent régulièrement à des journées de développement professionnel afin d’élargir leur connaissance et leur compréhension de la pédagogie et de la matière à enseigner. Depuis quelques années, la place croissante des technologies en éducation a multiplié les possibilités de perfectionnement professionnel. Bien que l’apprentissage mobile en soit encore à ses débuts, les acteurs de l’éducation commencent à reconnaître le potentiel des technologies mobiles pour offrir une formation professionnelle améliorée, c’est-à-dire qui peut se faire en cours d’emploi et de façon continue, durable, flexible et personnalisée, tout en étant accessible partout et à tout moment.

Les technologies mobiles peuvent d’abord et avant tout être utilisées comme moyen de diffuser et d’améliorer la formation et le perfectionnement professionnels. Il est possible pour les enseignants d’y avoir recours dans le cadre d’une formation professionnelle, d’un programme de mentorat ou encore pour participer à une communauté en ligne. En effet, ces technologies servent de support à la formation en présentiel, permettent l’accès à des cours de formation en ligne ou des expériences d’apprentissage hybride, améliorent la communication entre les enseignants et leur mentor et facilitent la participation à diverses communautés en ligne pour les enseignants.

Le document de l’UNESCO mentionne aussi que les technologies mobiles peuvent être employées afin d’aider les enseignants dans leurs tâches quotidiennes, à l’intérieur de la classe comme à l’extérieur. Elles sont à même de faciliter la gestion des tâches administratives des enseignants et la communication avec les élèves, leurs parents et les collègues de travail. De plus, la recherche dans le domaine montre qu’un enseignant qui utilise régulièrement les appareils mobiles pour ses activités personnelles comme la rédaction d’un journal ou la tenue d’un carnet d’adresse a plus de chances d’utiliser avec succès ces technologies pour la planification de son enseignement et la recherche de ressources (Leach et al., 2005)

L’apprentissage mobile est un thème de plus en plus abordé dans les formations professionnelles. Durant ces formations, bien que ce soit une bonne occasion pour les enseignants de devenir habiles dans la manipulation des appareils mobiles, il faut surtout leur montrer de quelle façon ils peuvent les intégrer dans leur enseignement. Les programmes de perfectionnement professionnel les plus efficaces sont ceux qui opèrent un changement dans l’approche pédagogique des enseignants. Ceux-ci doivent garder un esprit ouvert et une pensée à la fois critique et créative quant aux possibilités d’utilisation des technologies mobiles dans les écoles.

[Consulter l'article]

Dernière modification : 19 septembre 2013.

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

Un commentaire

  1. [...] L’UNESCO a récemment publié un dossier sur l’apprentissage mobile où sont présentées les différentes possibilités qu’offrent les technologies mobiles aux enseignants.  [...]

    Commentaire inapproprié ?



     ou annuler

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)

Design adaptatif : Les Dompteurs de souris   | Conception du site : iXmedia   |  Icônes : Komodo Media