Quoi de neuf?

L’engagement scolaire favorise l’apprentissage

imagesCréer des opportunités pour les élèves de s’engager réellement dans leur apprentissage n’est pas toujours chose facile. L’Association canadienne d’éducation a mis sur pied un programme innovateur qui mise sur l’engagement pour favoriser l’apprentissage. Il est possible d’en apprendre plus en visionnant une vidéo (en anglais) qui présente le projet ayant créé un réel engagement à la fois chez les enseignants et les élèves de l’école Sir Robert Borden Junior Highschool en Nouvelle-Écosse.

What did you do in school today ?, est un projet qui allie l’engagement social, scolaire et surtout l’engagement intellectuel. Pendant quatre ans, les enseignants et la direction de l’école ont travaillé ensemble afin de mettre au point un programme qui permettrait aux étudiants de s’engager plus activement dans leurs études.

Tous les enseignants ont dû mettre la main à la pâte et adapter leur propre vision de leur profession. La vidéo présente un projet thématique élaboré de sorte à ce que toute l’école y soit intégrée. Autour du thème de la nourriture, les étudiants ont été invités à participer à toutes sortes d’activités en classe et aussi à l’extérieur de leurs heures de cours. L’objectif était de piquer la curiosité des élèves et alimenter suffisamment leur réflexion pour leur donner le désir de s’investir entièrement dans leur apprentissage.

Le personnel de l’école a constaté un réel engagement de la part des jeunes. Une des hypothèses mentionnées veut que le lien tangible entre les apprentissages et la vie quotidienne soit une source cet engouement. Apprendre quelque chose d’ «utile» est certainement motivant. Les enseignants ont appris autant que les élèves dans cette aventure. Certains ont même mentionné que l’initiative les avait poussés à trouver une meilleure manière d’enseigner.

La vidéo présente des pistes afin d’avoir en main les éléments nécessaires à la réussite d’une telle innovation :

  • prévoir un horaire pour des rencontres régulières entre les professionnels à des fins de collaboration;
  • avoir accès à des experts lorsque le besoin se fait sentir;
  • donner aux élèves l’accès aux technologies qui leur permettra d’élargir leur spectre de capacités en recherche, en création et production de représentations de leurs apprentissages;
  • avoir un meneur avec une vision de nouvelles possibilités et qui saura apporter le soutien nécessaire aux enseignants les soutenir dans leur changement de pratiques.

[Consulter la vidéo]

Dernière modification : 8 janvier 2015.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)