Avantages et défis des classes portables

Texte adapté de Avantages et défis inhérents à l’usage des ordinateurs portables au primaire et au secondaire : Enquête auprès de la Commission scolaire Eastern Townships, publié sur le site http://etsb.karsenti.ca/ en février 2011

Afin de mieux connaître les avantages et les défis liés à l’utilisation de l’ordinateur en classe, une étude a été menée par Thierry Karsenti et Simon Collin, respectivement de l’Université de Montréal et de l’Université du Québec à Montréal. Plus de 2400 jeunes d’écoles primaires et secondaires de la Commission scolaire Eastern Townships ont participé à cette étude. Les résultats que nous présentent les chercheurs sont préliminaires puisque leur recherche est toujours en cours, mais déjà, ils ont pu dégager quelques avantages et défis inhérents à ce qu’ils appellent les classes portables.

L’utilité de l’ordinateur en classe n’est pas que pédagogique. L’ordinateur permet par exemple aux enseignants de communiquer facilement entre eux et avec les parents des élèves ou détecter des cas de plagiat. Mais surtout, les classes portables assurent l’accès de tous les élèves à Internet et à diverses technologies. En effet, les chercheurs rapportent que 8 % des participants n’ont pas d’ordinateur à la maison et que 11 % ne profitent pas d’une connexion Internet.

Sur le plan personnel, l’utilisation de l’ordinateur augmenterait la motivation et le degré d’attention des élèves. De plus, l’ordinateur favoriserait le développement de l’autonomie tout en encourageant les interactions entre les élèves et avec les professeurs.

Les classes portables semblent faciliter le travail à la fois des apprenants et des enseignants. Selon l’équipe de Karsenti, l’ordinateur portable en classe favoriserait autant l’apprentissage individualisé que l’apprentissage interactif et les compétences avec les TIC. Autre avantage : grâce à un accès continu au Web, les élèves ont accès en tout temps à de l’information actuelle et de qualité. Karsenti et Collin affirment que les différents usages du potable en classe sont interdisciplinaires et incitent à l’interaction, à la créativité et à l’ouverture sur la société.

Bien que l’ordinateur semble bonifier l’enseignement, certains défis quotidiens lui sont aussi associés. Le bris ou le dysfonctionnement du matériel est l’obstacle principal identifié par les chercheurs. Selon eux, il est primordial de doter les classes portables de ressources techniques et financières suffisantes pour observer des retombées positives.

Un autre défi de taille concerne l’utilisation de l’ordinateur à des fins moins pertinentes, qu’elles soient ludiques, sociales ou sans réelle intention pédagogique. Toutefois, il semble que les élèves interrogés soient conscients de la valeur didactique de l’outil informatique et qu’ils privilégient l’apprentissage et le développement des compétences au détriment du divertissement. Les chercheurs croient aussi que la fréquence d’utilisation des TIC aurait une incidence positive sur l’attitude des jeunes relativement à l’usage de l’ordinateur en classe. Donc, plus les technologies seraient intégrées à la démarche pédagogique, plus leurs avantages seraient tangibles.

Les résultats préliminaires de cette étude montrent que les classes portables contribuent à la réussite éducative et au développement de plusieurs compétences scolaires et personnelles. À la lumière de ces résultats préliminaires, Karsenti et Collin recommandent d’étendre l’expérience des classes portables à d’autres commissions scolaires et d’équiper tous les élèves d’un ordinateur à la maison.
Les chercheurs sont d’avis que l’usage de l’ordinateur en classe génère des gains indéniables et que la technopédagogie doit absolument se développer. En ce sens, il serait important d’élaborer des ressources pédagogiques de qualité et d’offrir une formation adéquate aux nouveaux enseignants.

Karsenti et Collin croient qu’il est primordial de poursuivre les recherches afin de déterminer les retombées de cette formule pédagogique et d’en mesurer les impacts de façon longitudinale, tant sur la réussite scolaire que sur le cheminement professionnel. La diffusion d’informations concernant les classes portables est également importante afin de sensibiliser les élèves, les parents et tous les intervenants scolaires aux avantages et aux défis inhérents à l’usage de l’ordinateur en classe.

Dernière modification : 7 janvier 2015.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 1,00 sur 5)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)