Le langage peut être la source dominante de l’identification sociale chez les jeunes enfants

images (17)Texte traduit et adapté de Language may be dominant social marker for young children publié par William Harms sur le site de l’Université de Chicago le 1er décembre 2011.

Un groupe de chercheurs de l’Université de Chicago s’est intéressé à l’identification sociale des enfants de cinq et six ans et de neuf et dix ans. Les résultats sont étonnants : il semblerait que devant la provenance ethnique, le langage soit un facteur dominant d’identification pour les jeunes enfants.

Le projet

Les enfants devaient prendre connaissance de la photographie et du son de la voix de deux adultes et d’un enfant. Les jeunes devaient ensuite répondre à la question suivante : « Lequel des deux adultes l’enfant deviendra-t-il ? » L’exercice comportait une difficulté pour le participant. En effet, un des deux adultes était de la même provenance ethnique que l’enfant. L’autre adulte parlait le même langage. Cependant, aucun des deux adultes présentés ne correspondait à l’enfant à la fois sur le plan du langage et sur celui de l’ethnie. Le but de l’exercice était de voir lequel des deux critères importait le plus dans l’identification personnelle chez les enfants.

Les résultats

Les données recueillies confirment l’hypothèse des chercheurs voulant que les enfants entre neuf et dix ans choisissent d’associer l’enfant avec l’adulte de la même ethnie que lui. À cet âge, ils ont compris que la couleur de la peau est stable, alors que le langage peut être appris. Les réponses des plus jeunes enfants caucasiens et anglophones sont, quant à elles, plutôt surprenantes. La plupart des enfants ont associé l’enfant avec un adulte sur le plan du langage pour représenter le futur du jeune, même si cela impliquait un changement d’ethnie.

La recherche vise à expliquer comment les jeunes enfants comprennent la catégorisation sociale.

[Consulter l’article]

Dernière modification : 7 janvier 2015.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote actuellement)

Multimédia

Un commentaire

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)