Éthique et culture religieuse : un appel à la créativité en formation continue

images (14)En 2010, le Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) a mis sur pied le programme de soutien à la formation continue du personnel enseignant (mieux connu sous le nom Chantier 7) dans le but de développer des parcours de formation destinés au personnel scolaire.

 

Jean-Philippe Perreault de l’Université Laval coordonne l’un de ces projets. Avec son équipe, il a mené une enquête pour connaitre les besoins des enseignants du programme éthique et culture religieuse au primaire et au secondaire. Le chercheur nous livre les principaux résultats de cette enquête et les défis que son équipe et lui devront relever pour le développement de parcours de formation adaptés aux besoins des enseignants.

Appel à la créativité en formation continue

par Jean-Philippe Perreault, chargé d’enseignement à l’Université Laval et coordonnateur du Projet « Parcours de formation continue en ECR »

Alors qu’ils sont accaparés par leurs pratiques et qu’ils doivent conjuguer les impératifs du milieu scolaire, les enseignantes et enseignants en éthique et culture religieuse sont les premiers à reconnaitre la formation continue comme un défi majeur. Dans ce contexte, quel modèle de formation saura être pertinent et mobilisateur?

L’implantation des programmes Éthique et culture religieuse (ECR) du primaire et du secondaire représentent, à plusieurs égards, un cas d’espèce.

D’une part, elle résulte du long processus de déconfessionnalisation scolaire dont les questionnements initiaux datent de la Commission Parent. La mise en œuvre des programmes ECR signe la fin d’un régime et le début d’un nouveau en ce qui concerne la place de la religion et des questions morales à l’école. On comprend dès lors que bien qu’elle s’appuie sur plus de 40 ans de débat, l’arrivée du « petit dernier » des programmes de formation fut vécue dans un contexte sociopolitique d’autant plus sensible que l’actualité du moment n’en avait que pour la
« crise » des accommodements raisonnables.

D’autre part, cette implantation fut, semble-t-il, sans précédent. Alors que les réformes s’installent d’ordinaire par cohorte, ECR fut offert à tous les élèves de la première année du primaire à la cinquième du secondaire – à l’exception de 3e secondaire – dès les premiers jours de septembre 2008. Les trois années qui séparent l’annonce (juin 2005) de la mise en œuvre ont non seulement été occupées à élaborer le programme, mais à former plus de 25 000 enseignants à cette nouvelle matière. Pour ce faire, des équipes régionales de formation ont été mises sur pied en collaboration avec les universités afin de créer un réseau de personnes-ressources (conseillers pédagogiques et enseignants-formateurs). Un regard réflexif – voire métacognitif! – sur ce modèle d’implantation fut d’ailleurs publié sous la direction de Jacques Cherblanc et Dany Rondeau.

On comprend aisément que malgré ces efforts significatifs et inédits, la formation du personnel enseignant demeure toujours un défi. Voilà pourquoi une équipe de la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval – Faculté impliquée dans la formation initiale des maitres en ce domaine – a mis sur pied un projet dans le cadre du programme de soutien à la formation continue du personnel enseignant (chantier 7) du MELS. L’intention du projet est d’élaborer de courts parcours de formation en ligne, gratuits et non crédités, qui, tout en s’adressant aux enseignants, seront mis à la disposition des conseillers pédagogiques et des responsables des services éducatifs pour poursuivre leurs activités de formation.

Le projet comprend quatre étapes qui correspondent, pour l’essentiel, aux quatre phases d’élaboration d’un dispositif de formation identifiées par Marcel Lebrun et ses collaborateurs. Une première phase, réalisée de février à juin 2011, visait à identifier les besoins et les modalités de formation auprès des enseignants. Une fois les données colligées et analysées, une rencontre de validation (octobre 2011) auprès de différents intervenants des milieux scolaires et universitaires a permis de mieux cerner les orientations à donner au projet. Les prochaines étapes serviront à élaborer les parcours de formation, à les expérimenter et à en faire l’évaluation.

[Lire l’article intégral]

Ressources pour l’enseignement de l’ECR

Enseigner l’ÉCR!

« Par les contenus qu’il aborde, les habiletés de réflexion et l’approche qu’il demande, le programme Éthique et culture religieuse est un défi stimulant. Enseigner l’ÉCR! veut offrir aux enseignantes et aux enseignants des ressources qui contribueront à relever ce défi. »

[Aller au site]

Progression des apprentissages au primaire (MELS)

« L’approche retenue, tant pour le volet « éthique » que pour le volet « culture religieuse », prend comme point de départ les réalités immédiates des élèves. Au premier cycle du primaire, on aborde des situations liées à la famille et à l’école. Au deuxième cycle, on s’ouvre à l’environnement plus large des jeunes, soit la vie de groupe et les communautés d’appartenance, pour finalement aborder, au troisième cycle, des réalités qui touchent les sociétés et le monde. »

[Aller au document]

Progression des apprentissages au secondaire (MELS)

« En s’appuyant sur ce qu’ils ont appris au primaire, les élèves du secondaire poursuivent le développement des compétences Réfléchir sur des questions éthiques, Manifester une compréhension du phénomène religieux et Pratiquer le dialogue. En éthique, les thèmes prescrits les amènent à approfondir leur réflexion sur la signification des conduites ainsi que sur les valeurs et les normes que se donnent les membres d’une société ou d’un groupe pour guider et réguler leurs actions. De même, les thèmes prescrits en culture religieuse leur permettent d’enrichir leur compréhension des principaux éléments constitutifs des traditions religieuses. »

[Aller au document]

Centre de ressources et d’observation de l’innovation religieuse (CROIR – Université Laval)
« Vous trouverez sur cette page divers documents de référence concernant l’étude de l’innovation religieuse et des phénomènes religieux en général. Au fur et à mesure des travaux du CROIR, de nouveaux documents s’ajouteront. On vous encourage à y jeter de temps à autre un coup d’œil. »

[Consulter les documents du Centre]

Éthique et culture religieuse (RÉCIT)

Le portail présente des ressources pour le cours d’éthique et culture religieuse du primaire au secondaire, dont des situation d’apprentissage et d’évaluation.

[Aller au portail]

Vous cherchez d’autres ressources en ECR, consultez le Diigo du RIRE!

Dernière modification : 7 janvier 2015.

Partager sur les réseaux sociaux :

Contribuez à l'appréciation collective
Cette information est-elle utile à votre pratique ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)

Il n’y a aucun commentaire présentement.

Écrire un commentaire

Politique éditoriale des commentairesPolitique éditoriale des commentaires

Le RIRE invite les internautes à laisser leurs commentaires qui contribuent à la réflexion et ainsi enrichissent le réseau. Dans cette optique, le RIRE s'est doté d'une politique éditoriale des commentaires :

  1. a. Les commentaires doivent être écrits dans l’une des deux langues officielles (Canada), soit le français ou l’anglais.
  2. b. Les commentaires doivent se faire dans le respect des personnes et la diversité des opinions.
  3. c. Les commentaires haineux ou disgracieux seront supprimés.
  4. d. Les écarts langagiers et les propos malveillants ne sont pas tolérés.
  5. e. La publicité est interdite.
  6. f. La publication d’hyperliens vers d’autres sites est autorisée si ces sites respectent la politique éditoriale des commentaires.
  7. g. Les administrateurs du RIRE peuvent modifier en tout temps leur politique éditoriale des commentaires.

Le Réseau d’information pour la réussite éducative (RIRE) diffuse de l’information susceptible de répondre aux besoins des acteurs de la réussite éducative. Cette information est repérée grâce aux activités de veille du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ)